Vanaken a totalisé 250 points. Il devancé Mehdi Carcela (Standard), 29 ans, deuxième avec 143 points. Alejandro Pozuelo (Genk), 27 ans, qui vient de prolonger son contrat avec le leader du championnat, complète le podium avec 119 points. Vanaken pointait en deuxième position, derrière Mehdi Carcela, à l'issue du premier tour. Le milieu du Standard a payé un début de saison 2018-2019 moins convaincant et a dû se contenter de la deuxième place. Déjà sacré par ses pairs lors du gala du Footballeur Pro de l'année, Vanaken est cette fois récompensé par les journalistes lors du traditionnel référendum organisé depuis 1954 par le quotidien Het Laatste Nieuws. Par rapport à ses poursuivants, le Brugeois a été régulier tout au long de l'année 2018. Un détail qui a son importance quand on sait que le trophée se joue sur deux tours de vote. L'élégant milieu de terrain était l'une des pièces maîtresses du Club Bruges, champion de Belgique en mai dernier, et a poursuivi sur sa lancée au début de la saison en cours, comme le témoignent les 7 buts et 12 passes décisives qu'il facture après 21 journées de championnat. Vanaken a débuté en équipe première en 2009, à Lommel United, l'un de ses clubs formateurs avec le PSV Eindhoven. Après quatre saisons en D2, il a découvert la Jupiler Pro League en 2013, sous le maillot de Lokeren. Ses deux saisons au Daknam l'ont révélé auprès du grand public: avec 21 buts et 20 assists en 90 rencontres, toutes compétitions confondues, il a contribué aux bons résultats du club, qui avait participé aux playoffs I et surtout remporté la Coupe de Belgique en 2014. Cette année, il s'était une première fois rapproché du Soulier d'Or: en tête à l'issue du premier tour, Vanaken avait finalement vu l'Anderlechtois Dennis Praet repartir avec le trophée. En 2015, Bruges a déboursé 6 millions d'euros pour attirer Vanaken au stade Jan Breydel. Son compteur indique 46 buts et 46 assists en 176 rencontres sous le maillot blauw-zwart. Il a remporté deux titres (2016 et 2018) et la Supercoupe en juillet dernier. Le 7 septembre, le Brugeois a effectué ses débuts en équipe nationale, lors d'un amical en Ecosse (0-4). Il a également joué 15 minutes lors de la victoire 2-0 contre l'Islande en Ligue des Nations. En succédant à Izquierdo et Vormer, Vanaken permet au Club Bruges de réaliser la passe de trois pour la première fois de son histoire. Jusqu'ici, les Brugeois avaient réussi le doublé grâce à Jan Ceulemans, lauréat en 1985 et 1986, et à la paire Paul Okon-Franky Van der Elst, vainqueurs en 1995 et 1996. Le Club Bruges est le grand vainqueur de cette 65e édition: Ivan Leko a été élu Meilleur entraîneur, Wesley Moraes Espoir de l'année, et Siebe Schrijvers a été récompensé pour le But de l'année. Eden Hazard (meilleur Belge à l'étranger), Tessa Wullaert (meilleur joueuse) et Lovre Kalinic (meilleur gardien) ont eux reçu un deuxième trophée. (Belga)

Vanaken a totalisé 250 points. Il devancé Mehdi Carcela (Standard), 29 ans, deuxième avec 143 points. Alejandro Pozuelo (Genk), 27 ans, qui vient de prolonger son contrat avec le leader du championnat, complète le podium avec 119 points. Vanaken pointait en deuxième position, derrière Mehdi Carcela, à l'issue du premier tour. Le milieu du Standard a payé un début de saison 2018-2019 moins convaincant et a dû se contenter de la deuxième place. Déjà sacré par ses pairs lors du gala du Footballeur Pro de l'année, Vanaken est cette fois récompensé par les journalistes lors du traditionnel référendum organisé depuis 1954 par le quotidien Het Laatste Nieuws. Par rapport à ses poursuivants, le Brugeois a été régulier tout au long de l'année 2018. Un détail qui a son importance quand on sait que le trophée se joue sur deux tours de vote. L'élégant milieu de terrain était l'une des pièces maîtresses du Club Bruges, champion de Belgique en mai dernier, et a poursuivi sur sa lancée au début de la saison en cours, comme le témoignent les 7 buts et 12 passes décisives qu'il facture après 21 journées de championnat. Vanaken a débuté en équipe première en 2009, à Lommel United, l'un de ses clubs formateurs avec le PSV Eindhoven. Après quatre saisons en D2, il a découvert la Jupiler Pro League en 2013, sous le maillot de Lokeren. Ses deux saisons au Daknam l'ont révélé auprès du grand public: avec 21 buts et 20 assists en 90 rencontres, toutes compétitions confondues, il a contribué aux bons résultats du club, qui avait participé aux playoffs I et surtout remporté la Coupe de Belgique en 2014. Cette année, il s'était une première fois rapproché du Soulier d'Or: en tête à l'issue du premier tour, Vanaken avait finalement vu l'Anderlechtois Dennis Praet repartir avec le trophée. En 2015, Bruges a déboursé 6 millions d'euros pour attirer Vanaken au stade Jan Breydel. Son compteur indique 46 buts et 46 assists en 176 rencontres sous le maillot blauw-zwart. Il a remporté deux titres (2016 et 2018) et la Supercoupe en juillet dernier. Le 7 septembre, le Brugeois a effectué ses débuts en équipe nationale, lors d'un amical en Ecosse (0-4). Il a également joué 15 minutes lors de la victoire 2-0 contre l'Islande en Ligue des Nations. En succédant à Izquierdo et Vormer, Vanaken permet au Club Bruges de réaliser la passe de trois pour la première fois de son histoire. Jusqu'ici, les Brugeois avaient réussi le doublé grâce à Jan Ceulemans, lauréat en 1985 et 1986, et à la paire Paul Okon-Franky Van der Elst, vainqueurs en 1995 et 1996. Le Club Bruges est le grand vainqueur de cette 65e édition: Ivan Leko a été élu Meilleur entraîneur, Wesley Moraes Espoir de l'année, et Siebe Schrijvers a été récompensé pour le But de l'année. Eden Hazard (meilleur Belge à l'étranger), Tessa Wullaert (meilleur joueuse) et Lovre Kalinic (meilleur gardien) ont eux reçu un deuxième trophée. (Belga)