Le coach des Zèbres succède à l'ancien entraîneur du FC Bruges Michel Preud'homme au palmarès. "Ce n'est pas un prix individuel mais un prix collectif", a déclaré Felice Mazzu, en néerlandais, après avoir reçu son prix. "Merci à ma famille, à la direction du Sporting, aux joueurs, au staff technique et médical et au fantastique public". Mazzu, 51 ans, a débuté sa carrière de coach au niveau inférieur s'occupant d'abord de jeunes (Nivelles), avant d'aller à Marchienne-au Pont, au CS Brainois, à Uccle-Léo, à Tubize. Il s'est révélé au grand public avec ses performances à la tête du White Star, notamment en Coupe de Belgique. C'est ainsi qu'il avait rejoint l'élite de notre championnat au Sporting Charleroi en juillet 2013. Felice Mazzu avait déjà reçu le Trophée Raymond Goethals en décembre dernier. (Belga)

Le coach des Zèbres succède à l'ancien entraîneur du FC Bruges Michel Preud'homme au palmarès. "Ce n'est pas un prix individuel mais un prix collectif", a déclaré Felice Mazzu, en néerlandais, après avoir reçu son prix. "Merci à ma famille, à la direction du Sporting, aux joueurs, au staff technique et médical et au fantastique public". Mazzu, 51 ans, a débuté sa carrière de coach au niveau inférieur s'occupant d'abord de jeunes (Nivelles), avant d'aller à Marchienne-au Pont, au CS Brainois, à Uccle-Léo, à Tubize. Il s'est révélé au grand public avec ses performances à la tête du White Star, notamment en Coupe de Belgique. C'est ainsi qu'il avait rejoint l'élite de notre championnat au Sporting Charleroi en juillet 2013. Felice Mazzu avait déjà reçu le Trophée Raymond Goethals en décembre dernier. (Belga)