"Je n'ai pas préparé de speech", a avoué Sven Kums. "Je dois remercier mes équipiers de La Gantoise parce que sans toute l'équipe, je ne me serais jamais imposé. Je ne m'y attendais pas et certainement pas après les résultats du premier tour. Je pensais que la différence allait être trop grande, mais la première partie de cette saison a visiblement fait la différence. C'était très excitant, surtout pour mon entourage, qui a beaucoup stressé pendant la cérémonie, je pense. Je suis d'un naturel très calme. J'ai bien sûr un super sentiment. J'ai eu la chance de voir La Gantoise et son entraîneur me faire confiance. Cela m'a beaucoup aidé. Hein Vanhaezebrouck est quelqu'un de très important pour moi. Il est venu me chercher à Anderlecht pour aller à Courtrai, et nous avons gardé toujours le contact ensuite. Je n'ai pas hésité quand il est venu me demander de jouer pour lui à La Gantoise. C'est un fantastique entraîneur." La Gantoise a été le grand triomphateur de ce gala du Soulier d'or. En plus du top 3 au classement, les Buffalos ont décroché trois autres prix avec Hein Vanhaezebrouck (meilleur entraîneur), Matz Sels (meilleur gardien) et le Danois Nicklas Pedersen (le plus beau but). Au Soulier d'Or, un autre gantois, Brecht Dejaegere a terminé 5e, la 4e position revenant à l'ex-Anderlechtois Aleksandar Mitrovic. (Belga)

"Je n'ai pas préparé de speech", a avoué Sven Kums. "Je dois remercier mes équipiers de La Gantoise parce que sans toute l'équipe, je ne me serais jamais imposé. Je ne m'y attendais pas et certainement pas après les résultats du premier tour. Je pensais que la différence allait être trop grande, mais la première partie de cette saison a visiblement fait la différence. C'était très excitant, surtout pour mon entourage, qui a beaucoup stressé pendant la cérémonie, je pense. Je suis d'un naturel très calme. J'ai bien sûr un super sentiment. J'ai eu la chance de voir La Gantoise et son entraîneur me faire confiance. Cela m'a beaucoup aidé. Hein Vanhaezebrouck est quelqu'un de très important pour moi. Il est venu me chercher à Anderlecht pour aller à Courtrai, et nous avons gardé toujours le contact ensuite. Je n'ai pas hésité quand il est venu me demander de jouer pour lui à La Gantoise. C'est un fantastique entraîneur." La Gantoise a été le grand triomphateur de ce gala du Soulier d'or. En plus du top 3 au classement, les Buffalos ont décroché trois autres prix avec Hein Vanhaezebrouck (meilleur entraîneur), Matz Sels (meilleur gardien) et le Danois Nicklas Pedersen (le plus beau but). Au Soulier d'Or, un autre gantois, Brecht Dejaegere a terminé 5e, la 4e position revenant à l'ex-Anderlechtois Aleksandar Mitrovic. (Belga)