Hein Vanhaezebrouck a reçu son prix des mains d'Eric Gerets (Soulier d'Or en 1982) et a devancé au referendum l'entraîneur d'Ostende Yves Vanderhaeghe et celui de Charleroi Felice Mazzu. Hein Vanhaezebrouck, 51 ans, déjà couronné entraîneur de l'année au Trophée du Mérite Sportif à la fin de l'année, a permis aux Gantois de décrocher le premier titre de champion de leur histoire. Il a prolongé le rêve avec une brillante qualification en phase de poules de la Ligue des Champions, après avoir débuté la saison 2015/2016 par une victoire en Super Coupe de Belgique face au Club de Bruges. La Gantoise s'apprête ainsi à disputer les 8es de finale de la Ligue des Champions face aux Allemands de Wolfsburg en mars prochain. La Gantoise occupe la tête du championnat et doit disputer le mois prochain les demi-finales de la Coupe de Belgique, face au Club de Bruges encore. Il a également reçu le Trophée Raymond Goethals. Hein Vanhaezebrouck succède au palmarès à Besnik Hasi (Anderlecht). (Belga)

Hein Vanhaezebrouck a reçu son prix des mains d'Eric Gerets (Soulier d'Or en 1982) et a devancé au referendum l'entraîneur d'Ostende Yves Vanderhaeghe et celui de Charleroi Felice Mazzu. Hein Vanhaezebrouck, 51 ans, déjà couronné entraîneur de l'année au Trophée du Mérite Sportif à la fin de l'année, a permis aux Gantois de décrocher le premier titre de champion de leur histoire. Il a prolongé le rêve avec une brillante qualification en phase de poules de la Ligue des Champions, après avoir débuté la saison 2015/2016 par une victoire en Super Coupe de Belgique face au Club de Bruges. La Gantoise s'apprête ainsi à disputer les 8es de finale de la Ligue des Champions face aux Allemands de Wolfsburg en mars prochain. La Gantoise occupe la tête du championnat et doit disputer le mois prochain les demi-finales de la Coupe de Belgique, face au Club de Bruges encore. Il a également reçu le Trophée Raymond Goethals. Hein Vanhaezebrouck succède au palmarès à Besnik Hasi (Anderlecht). (Belga)