"Dieu" a obtenu après les deux tours de votes 401 points. Son premier dauphin Jelle Vossen (Racing Genk) arrive loin derrière avec 178 points. Le gardien d'Anderlecht finit 3e avec 154 unités. L'attaquant d'Anderlecht participe à la Coupe d'Afrique des Nations et rencontrera ce jeudi le Niger avec son équipe nationale du Congo, à Port Elizabeth en Afrique du Sud. Il n'était donc pas présent pour recevoir son Trophée mais il était néanmoins en direct à la télévision.

"Ce Soulier d'Or est pour toute l'équipe et je remercie mes entraîneurs John van den Brom et Ariël Jacobs", a-t-il dit. "La fête sera pour jeudi après notre victoire contre le Niger", a plaisanté Mbokani qui était accompagné de sa femme Marlene.

C'est son équipier et ami proche Cheikhou Kouyaté qui a reçu le trophée officiel mercredi soir. "Dieu mérite le Soulier d'Or", a déclaré le défenseur anderlechtois. "C'est un joueur brillant qui a connu une année magnifique."

Vossen : "La 2e place était la plus haute possible"

L'attaquant de Genk Jelle Vossen a terminé 2e du référendum du Soulier d'Or.

"La 2e place était pour moi la plus haute possible ce soir", a reconnu le Diable rouge. Il a terminé, avec 176 points, très loin des 401 unités rassemblées autour du nom de Mbokani.

"Je suis venu à ce gala sans la moindre illusion et j'étais très détendu", a reconnu Vossen. "Je savais que je ne pouvais pas gagner. Dieu est un joueur rapide et cela impressionne, j'en suis conscient. Je sais aussi que beaucoup en Flandre occidentale ou à Bruxelles ne voteront pas rapidement en faveur d'un Limbourgeois. Anderlecht est situé idéalement au centre du pays et cela rapporte selon moi aussi des voix. Ce ne sera pas facile de ramener un jour un Soulier d'Or au Limbourg."

Vossen avait terminé 3e en 2010, année qui avait récompensé Mbark Boussoufa. "J'ai désormais terminé 2e et 3e et donc j'ai bien envie de gagner. Mais je suis très content de mon année et je veux continuer. Je vais essayer de poursuivre dans cette voie et nous verrons ce qui arrivera. J'ai eu ce soir beaucoup de réactions de personnes qui estimaient que je méritais le Soulier d'Or. Cela fait plaisir. Malheureusement, ils ne peuvent pas voter."

Proto : "Très fier de cette 3e place"

Le gardien d'Anderlecht Silvio Proto s'est, lui, classé 3e du référendum.

"J'en suis très fier", a avoué l'intéressé après l'annonce des résultats. "Pas facile de lutter contre deux attaquants. Ce sont eux qui font la différence dans les rencontres et cela rend les choses encore plus difficile. Ils font davantage rêver que les gardiens", a analysé Proto.

Beaucoup avaient pointé l'attaquant du FC Bruges Carlos Bacca sur le podium. L'attaquant colombien termine au final en 6e position. "Je dois ma 3e place à ma saison particulièrement constante. Le Soulier d'Or n'est pas un réel objectif pour moi. Je veux me sentir bien dans mon club et avoir du plaisir sur le terrain. Le Soulier d'Or de Mbokani est plus que mérité. Nous étions tous derrière lui car c'est lui qui nous a mené en Ligue des champions. Il a toujours été là dans les moments importants. De plus, il a perdu son fils David à l'été 2011, ce qui fut particulièrement difficile à vivre. Il a retrouvé la forme et a mérité le Soulier d'Or", a encore estimé Proto.

"Dieu" a obtenu après les deux tours de votes 401 points. Son premier dauphin Jelle Vossen (Racing Genk) arrive loin derrière avec 178 points. Le gardien d'Anderlecht finit 3e avec 154 unités. L'attaquant d'Anderlecht participe à la Coupe d'Afrique des Nations et rencontrera ce jeudi le Niger avec son équipe nationale du Congo, à Port Elizabeth en Afrique du Sud. Il n'était donc pas présent pour recevoir son Trophée mais il était néanmoins en direct à la télévision. "Ce Soulier d'Or est pour toute l'équipe et je remercie mes entraîneurs John van den Brom et Ariël Jacobs", a-t-il dit. "La fête sera pour jeudi après notre victoire contre le Niger", a plaisanté Mbokani qui était accompagné de sa femme Marlene. C'est son équipier et ami proche Cheikhou Kouyaté qui a reçu le trophée officiel mercredi soir. "Dieu mérite le Soulier d'Or", a déclaré le défenseur anderlechtois. "C'est un joueur brillant qui a connu une année magnifique." Vossen : "La 2e place était la plus haute possible" L'attaquant de Genk Jelle Vossen a terminé 2e du référendum du Soulier d'Or. "La 2e place était pour moi la plus haute possible ce soir", a reconnu le Diable rouge. Il a terminé, avec 176 points, très loin des 401 unités rassemblées autour du nom de Mbokani. "Je suis venu à ce gala sans la moindre illusion et j'étais très détendu", a reconnu Vossen. "Je savais que je ne pouvais pas gagner. Dieu est un joueur rapide et cela impressionne, j'en suis conscient. Je sais aussi que beaucoup en Flandre occidentale ou à Bruxelles ne voteront pas rapidement en faveur d'un Limbourgeois. Anderlecht est situé idéalement au centre du pays et cela rapporte selon moi aussi des voix. Ce ne sera pas facile de ramener un jour un Soulier d'Or au Limbourg." Vossen avait terminé 3e en 2010, année qui avait récompensé Mbark Boussoufa. "J'ai désormais terminé 2e et 3e et donc j'ai bien envie de gagner. Mais je suis très content de mon année et je veux continuer. Je vais essayer de poursuivre dans cette voie et nous verrons ce qui arrivera. J'ai eu ce soir beaucoup de réactions de personnes qui estimaient que je méritais le Soulier d'Or. Cela fait plaisir. Malheureusement, ils ne peuvent pas voter." Proto : "Très fier de cette 3e place" Le gardien d'Anderlecht Silvio Proto s'est, lui, classé 3e du référendum. "J'en suis très fier", a avoué l'intéressé après l'annonce des résultats. "Pas facile de lutter contre deux attaquants. Ce sont eux qui font la différence dans les rencontres et cela rend les choses encore plus difficile. Ils font davantage rêver que les gardiens", a analysé Proto. Beaucoup avaient pointé l'attaquant du FC Bruges Carlos Bacca sur le podium. L'attaquant colombien termine au final en 6e position. "Je dois ma 3e place à ma saison particulièrement constante. Le Soulier d'Or n'est pas un réel objectif pour moi. Je veux me sentir bien dans mon club et avoir du plaisir sur le terrain. Le Soulier d'Or de Mbokani est plus que mérité. Nous étions tous derrière lui car c'est lui qui nous a mené en Ligue des champions. Il a toujours été là dans les moments importants. De plus, il a perdu son fils David à l'été 2011, ce qui fut particulièrement difficile à vivre. Il a retrouvé la forme et a mérité le Soulier d'Or", a encore estimé Proto.