"Il était mon favori avec Cheikhou (Kouyate, ndlr)", a avoué Mbokani. "J'espérais bien sûr la victoire de mon coéquipier (déjà 2e en 2012), mais le choix qui a été fait est également très pertinent..." De retour à Zulte Waregem avec Franck Berrier fin janvier 2012, après un court séjour mouvementé au Standard, Leye a inscrit 9 buts en 26 matches lors de la saison régulière 2012-2013, et 6 lors des 8 premières journées des play-offs 1, où son équipe est toujours en lutte pour le titre suprême, et a même son sort en mains.

Imoh Ezekiel (Nig/Standard) et Ebrahima Ibou (Gam/All/Oud-Heverlee Louvain) étaient les deux autres finalistes de ce trophée qui récompense le meilleur joueur africain ou d'origine africaine qui évolue dans le football belge.

"Le travail a payé" "On jouera le coup à fond", prévient le Soulier d'Ebène 2013. "Parce que si terminer 2e ou 3e serait magnifique, il n'empêche que seul le champion écrit l'histoire. Le vice-champion est très vite oublié. C'est pourquoi aussi ce prix a autant d'importance à mes yeux. En réalité, il y avait cinq vainqueurs en puissance, mais un seul élu. Où serait Anderlecht sans Dieumerci et Cheikhou ? Quant à moi je n'aurais jamais imaginé obtenir un jour pareille consécration lors de mon élection comme meilleur joueur de Bretagne, un titre obtenu en 2004. J'évoluais alors encore en division d'honneur française (l'équivalent de la P1 belge, ndlr) avec l'O.C Cesson. Mais le travail effectué depuis a payé. Le mien et celui de mes coéquipiers. On ne gagne en effet pas pareil trophée tout seul. Franck (Berrier, ndlr) et les autres y ont largement contribué. Je ne sais comment les remercier...", conclut Mbaye Leye.

Leye, 30 ans, est arrivé en Belgique en 2007 à Zulte Waregem en provenance d'Amiens. En 2008-2009, l'équipe termine 5e du championnat de Belgique de D1 et lui deuxième meilleur buteur du championnat. Il a été sélectionné à trois reprises pour l'équipe du Sénégal.

Transféré à La Gantoise, il a participé au 3e tour préliminaire de l'Europa League, et y a marqué un but important face à l'AS Rome au match aller. En 2010, il a fini deuxième du championnat de Belgique avec La Gantoise et a permis à son équipe de remporter la Coupe de Belgique grâce à un but et une passe décisive en finale.

Le 31 août 2010, il arrive au Standard de Liège pour deux saisons plus une en option et remporte à nouveau la Coupe de Belgique et finit également deuxième du championnat.

Le 30 janvier 2012, il retourne à Zulte-Waregem où il signe un contrat de 2 ans et demie.

Le jury du Soulier d'Ebène comprend le sélectionneur national Marc Wilmots, tous les entraîneurs des trois divisions nationales, des membres des rédactions sportives du pays (presse écrite et audio-visuelle) ainsi que des membres du jury d'honneur de six personnalités présidé par Georges Heylens.

La désignation du lauréat se déroule en deux tours. Les autres nominés à l'issue du 1er tour étaient Cheikhou Kouyate (Sen/Bel/Anderlecht), Dieumerci Mbokani (RDC/RSC Anderlecht, Imoh Ezekiel (Nig/Standard) et Ebrahima Ibou (Gam/All/Oud-Heverlee Louvain).

Le "Soulier d'Ebène" a été créé et est organisé depuis 22 ans par l'asbl African Culture Promotion.

"Il était mon favori avec Cheikhou (Kouyate, ndlr)", a avoué Mbokani. "J'espérais bien sûr la victoire de mon coéquipier (déjà 2e en 2012), mais le choix qui a été fait est également très pertinent..." De retour à Zulte Waregem avec Franck Berrier fin janvier 2012, après un court séjour mouvementé au Standard, Leye a inscrit 9 buts en 26 matches lors de la saison régulière 2012-2013, et 6 lors des 8 premières journées des play-offs 1, où son équipe est toujours en lutte pour le titre suprême, et a même son sort en mains. Imoh Ezekiel (Nig/Standard) et Ebrahima Ibou (Gam/All/Oud-Heverlee Louvain) étaient les deux autres finalistes de ce trophée qui récompense le meilleur joueur africain ou d'origine africaine qui évolue dans le football belge. "Le travail a payé" "On jouera le coup à fond", prévient le Soulier d'Ebène 2013. "Parce que si terminer 2e ou 3e serait magnifique, il n'empêche que seul le champion écrit l'histoire. Le vice-champion est très vite oublié. C'est pourquoi aussi ce prix a autant d'importance à mes yeux. En réalité, il y avait cinq vainqueurs en puissance, mais un seul élu. Où serait Anderlecht sans Dieumerci et Cheikhou ? Quant à moi je n'aurais jamais imaginé obtenir un jour pareille consécration lors de mon élection comme meilleur joueur de Bretagne, un titre obtenu en 2004. J'évoluais alors encore en division d'honneur française (l'équivalent de la P1 belge, ndlr) avec l'O.C Cesson. Mais le travail effectué depuis a payé. Le mien et celui de mes coéquipiers. On ne gagne en effet pas pareil trophée tout seul. Franck (Berrier, ndlr) et les autres y ont largement contribué. Je ne sais comment les remercier...", conclut Mbaye Leye. Leye, 30 ans, est arrivé en Belgique en 2007 à Zulte Waregem en provenance d'Amiens. En 2008-2009, l'équipe termine 5e du championnat de Belgique de D1 et lui deuxième meilleur buteur du championnat. Il a été sélectionné à trois reprises pour l'équipe du Sénégal. Transféré à La Gantoise, il a participé au 3e tour préliminaire de l'Europa League, et y a marqué un but important face à l'AS Rome au match aller. En 2010, il a fini deuxième du championnat de Belgique avec La Gantoise et a permis à son équipe de remporter la Coupe de Belgique grâce à un but et une passe décisive en finale. Le 31 août 2010, il arrive au Standard de Liège pour deux saisons plus une en option et remporte à nouveau la Coupe de Belgique et finit également deuxième du championnat. Le 30 janvier 2012, il retourne à Zulte-Waregem où il signe un contrat de 2 ans et demie. Le jury du Soulier d'Ebène comprend le sélectionneur national Marc Wilmots, tous les entraîneurs des trois divisions nationales, des membres des rédactions sportives du pays (presse écrite et audio-visuelle) ainsi que des membres du jury d'honneur de six personnalités présidé par Georges Heylens. La désignation du lauréat se déroule en deux tours. Les autres nominés à l'issue du 1er tour étaient Cheikhou Kouyate (Sen/Bel/Anderlecht), Dieumerci Mbokani (RDC/RSC Anderlecht, Imoh Ezekiel (Nig/Standard) et Ebrahima Ibou (Gam/All/Oud-Heverlee Louvain). Le "Soulier d'Ebène" a été créé et est organisé depuis 22 ans par l'asbl African Culture Promotion.