En 2021, le duo a terminé troisième du championnat du monde de course au large en double mixte et deuxième du championnat européen (pour la troisième année consécutive). "La décision du CIO de ne pas conserver l'épreuve de course au large aux JO de Paris en 2024 cumulée au changement de support pour les épreuves double mixte nous a fait redémarrer notre apprentissage de presque zéro", a souligné Sophie Faguet. "Malgré tout, nous avons fait notre possible pour garder l'esprit clair et rester focus sur le championnat du monde." "Il s'agit de ma toute première distinction en Belgique en tant que citoyenne belge, ça se fête", a-t-elle ajouté. "Ce Safran d'or récompense nos efforts et notre régularité", a souligné Jonas Gerckens. "Avec les Red Dolphins, la Belgique est devenue une valeur sûre dans la course au large en double mixte qui est aujourd'hui reconnue au niveau international. (...) Notre espoir est désormais que la discipline devienne olympique en 2028 pour défendre les couleurs belges et y viser un top 8." Jonas Gerckens avait déjà été désigné dimanche "marin de l'année" par la Royal Belgian Sailing Federation. Vendredi soir, la fédération francophone de voile a également récompensé Wannes Van Laer dans la catégorie voile légère, Jacques Lemaire en tant que coach, Cyril Evrard en windsurf et Victor de Kerchove dans la catégorie fairplay. (Belga)

En 2021, le duo a terminé troisième du championnat du monde de course au large en double mixte et deuxième du championnat européen (pour la troisième année consécutive). "La décision du CIO de ne pas conserver l'épreuve de course au large aux JO de Paris en 2024 cumulée au changement de support pour les épreuves double mixte nous a fait redémarrer notre apprentissage de presque zéro", a souligné Sophie Faguet. "Malgré tout, nous avons fait notre possible pour garder l'esprit clair et rester focus sur le championnat du monde." "Il s'agit de ma toute première distinction en Belgique en tant que citoyenne belge, ça se fête", a-t-elle ajouté. "Ce Safran d'or récompense nos efforts et notre régularité", a souligné Jonas Gerckens. "Avec les Red Dolphins, la Belgique est devenue une valeur sûre dans la course au large en double mixte qui est aujourd'hui reconnue au niveau international. (...) Notre espoir est désormais que la discipline devienne olympique en 2028 pour défendre les couleurs belges et y viser un top 8." Jonas Gerckens avait déjà été désigné dimanche "marin de l'année" par la Royal Belgian Sailing Federation. Vendredi soir, la fédération francophone de voile a également récompensé Wannes Van Laer dans la catégorie voile légère, Jacques Lemaire en tant que coach, Cyril Evrard en windsurf et Victor de Kerchove dans la catégorie fairplay. (Belga)