Sophie Berger (IJF 80), la douzième et dernière représentante du Royaume à monter sur le tatami de l'Arena nationale de gymnastique mardi matin, a en effet été éliminée dès le premier tour dans sa catégorie des moins de 78 kilos. L'Allemande Anna Maria Wagner (IJF 13), 22 ans, médaillée de bronze à l'Euro de Tel Aviv, mais aussi au Grand Chelem d'Ekaterinabourg (18/3) et au Grand Prix de Zagreb (29/7), lui a infligé un ippon après 48 secondes de combat. Son attaque suivie d'un étranglement ont eu raison de la Belge. Anna Maria Wagner, ex-championne d'Europe juniore (2016) et U23 (2017), est promise à un bel avenir. Elle l'a d'emblée prouvé aux dépens de Berger dans ce mondial. Au final le bilan belge est vite résumé: une cinquième place pour Charline Van Snick en moins de 52 kilos, et une septième place, son premier top-8 dans un mondial senior, pour Matthias Casse, en moins de 81 kilos. (Belga)

Sophie Berger (IJF 80), la douzième et dernière représentante du Royaume à monter sur le tatami de l'Arena nationale de gymnastique mardi matin, a en effet été éliminée dès le premier tour dans sa catégorie des moins de 78 kilos. L'Allemande Anna Maria Wagner (IJF 13), 22 ans, médaillée de bronze à l'Euro de Tel Aviv, mais aussi au Grand Chelem d'Ekaterinabourg (18/3) et au Grand Prix de Zagreb (29/7), lui a infligé un ippon après 48 secondes de combat. Son attaque suivie d'un étranglement ont eu raison de la Belge. Anna Maria Wagner, ex-championne d'Europe juniore (2016) et U23 (2017), est promise à un bel avenir. Elle l'a d'emblée prouvé aux dépens de Berger dans ce mondial. Au final le bilan belge est vite résumé: une cinquième place pour Charline Van Snick en moins de 52 kilos, et une septième place, son premier top-8 dans un mondial senior, pour Matthias Casse, en moins de 81 kilos. (Belga)