Simeone avait fait appel de sa suspension de quatre matches infligée par l'instance disciplinaire de l'UEFA, l'entraîneur argentin ayant été exclu le 26 avril à l'Emirates Stadium pour avoir insulté le Français Clément Turpin, arbitre de la demi-finale aller entre Arsenal et l'Atlético Madrid (1-1). L'Atlético s'était ensuite qualifié pour la finale après sa victoire 1 à 0 au match retour. Simeone avait à cette occasion purgé un match de suspension automatique. L'instance d'appel de l'UEFA, réunie vendredi, "a rejeté l'appel" de l'Atlético Madrid et de Simeone et a ainsi "confirmé la décision initiale du 4 mai". Simeone sera donc absent du banc madrilène mercredi lors de la finale contre l'Olympique de Marseille disputée à Lyon et sera également en tribune pour deux autres rencontres européennes la saison prochaine. L'OM s'était qualifié dans l'autre demi-finale malgré sa défaite (2-1) face au Red Bull Salzbourg, après l'avoir emporté à l'aller (2-0). (Belga)

Simeone avait fait appel de sa suspension de quatre matches infligée par l'instance disciplinaire de l'UEFA, l'entraîneur argentin ayant été exclu le 26 avril à l'Emirates Stadium pour avoir insulté le Français Clément Turpin, arbitre de la demi-finale aller entre Arsenal et l'Atlético Madrid (1-1). L'Atlético s'était ensuite qualifié pour la finale après sa victoire 1 à 0 au match retour. Simeone avait à cette occasion purgé un match de suspension automatique. L'instance d'appel de l'UEFA, réunie vendredi, "a rejeté l'appel" de l'Atlético Madrid et de Simeone et a ainsi "confirmé la décision initiale du 4 mai". Simeone sera donc absent du banc madrilène mercredi lors de la finale contre l'Olympique de Marseille disputée à Lyon et sera également en tribune pour deux autres rencontres européennes la saison prochaine. L'OM s'était qualifié dans l'autre demi-finale malgré sa défaite (2-1) face au Red Bull Salzbourg, après l'avoir emporté à l'aller (2-0). (Belga)