L'avis de Philippe Bormans, CEO de l'Union Saint-Gilloise
...

L'avis de Philippe Bormans, CEO de l'Union Saint-Gilloise "Avant toute chose, je veux donner le crédit du bon comportement de nos tribunes à nos supporters, pas au club. Nous constatons que nos supporters se régulent très bien entre eux, sans que nous devions intervenir. Par exemple, un fan qui apparaissait en train de faire un doigt d'honneur sur une photo prise en début de saison a été rappelé à l'ordre par d'autres dans les tribunes. S'il devait malgré tout y avoir un problème, on en parle alors avec les supporters, sans les traiter comme des enfants à qui on impose des règles. Les valeurs soutenues par l'Union sont également très claires: nous sommes un club familial et de tradition, au sein duquel chacun traite l'autre avec respect. Nous sommes ouverts à tout le monde: les expatriés, les femmes, les enfants... Ils sont tous les bienvenus. Le mot d'ordre, c'est de supporter l'équipe de façon positive, et jamais de s'en prendre à l'adversaire. C'est ce qui nous permet d'être bien perçus partout où nous allons. Depuis la montée, nous avons encore plus investi dans notre travail communautaire, déjà élu comme le meilleur de D1B la saison passée. Ainsi, nous demandons à nos supporters de nous présenter des projets que nous pourrions soutenir en tant que club. Il peut s'agir d'une aide financière, logistique, ou parfois une simple tape dans le dos. Bruxelles est remplie de problématiques locales qui méritent notre attention, autour de la jeunesse, des sans-abri, etc... Parce qu'au final, un club a aussi un rôle social à jouer."