Sofie De Vuyst, 32 ans, a remporté la Flèche brabançonne cette année, signant la plus belle victoire de sa carrière, plus habituée jusque là aux places sur le podium. La sportive belge est sous le choc de l'annonce qui lui a été faite lundi. "Il s'agirait de stéroïde exogène retrouvée dans mon échantillon d'urine", a expliqué Sofie De Vuyst. "Je suis complètement cassée, c'est le pire des cauchemars qui puissent m'arriver. Les gens qui me connaissent bien savent combien je suis contre le dopage et la tricherie. Je suis la première à le condamner quand cela arrive", a ajouté la Flandrienne. "Je crie aussi mon innocence, même si je sais que beaucoup ne me croiront pas. Mais je vais tout faire pour prouver mon innocence et laver mon honneur". Sofie De Vuyst regrette que l'image du cyclisme soit écornée ainsi que celle de son employeur Parkhotel-Valkenburg pour qui elle a roulé cette année. "Le fait que le nom de mon équipe apparaisse de manière négative me touche aussi personnellement. Une période difficile s'annonce, mais je vais me battre pour essayer de savoir comment cela a-t-il pu se produire." Sofie De Vuyst, 15e du Giro cette saison, a signé un contrat pour Mitchelton-Scott pour 2020 et a fait des Jeux Olympiques de Tokyo son objectif principal l'année prochaine. (Belga)

Sofie De Vuyst, 32 ans, a remporté la Flèche brabançonne cette année, signant la plus belle victoire de sa carrière, plus habituée jusque là aux places sur le podium. La sportive belge est sous le choc de l'annonce qui lui a été faite lundi. "Il s'agirait de stéroïde exogène retrouvée dans mon échantillon d'urine", a expliqué Sofie De Vuyst. "Je suis complètement cassée, c'est le pire des cauchemars qui puissent m'arriver. Les gens qui me connaissent bien savent combien je suis contre le dopage et la tricherie. Je suis la première à le condamner quand cela arrive", a ajouté la Flandrienne. "Je crie aussi mon innocence, même si je sais que beaucoup ne me croiront pas. Mais je vais tout faire pour prouver mon innocence et laver mon honneur". Sofie De Vuyst regrette que l'image du cyclisme soit écornée ainsi que celle de son employeur Parkhotel-Valkenburg pour qui elle a roulé cette année. "Le fait que le nom de mon équipe apparaisse de manière négative me touche aussi personnellement. Une période difficile s'annonce, mais je vais me battre pour essayer de savoir comment cela a-t-il pu se produire." Sofie De Vuyst, 15e du Giro cette saison, a signé un contrat pour Mitchelton-Scott pour 2020 et a fait des Jeux Olympiques de Tokyo son objectif principal l'année prochaine. (Belga)