Lauréate de son premier Grand Chelem en début d'année à Melbourne, Kenin peut décrocher son deuxième tournoi majeur de sa carrière. Il lui faudra pour cela écarter en finale la révélation du tournoi Iga Swiatek, 54e joueuse mondiale. La jeune Polonaise de 19 ans, qui n'a toujours pas cédé le moindre set, a éliminé plus tôt dans l'après-midi la qualifiée argentine Nadia Podoroska (WTA 131) sans trembler : 6-2 et 6-1 en 70 minutes. Les deux jeunes joueuses disputeront leur première finale à la Porte d'Auteuil. Elles s'étaient affrontées à Roland-Garros en 2016 lors du tournoi junior et Swiatek s'était imposée 6-4 et 7-5. Kenin avait été sortie en 1/8e de finale l'an dernier à Roland-Garros par l'Australienne Ashleigh Barty, future lauréate. Swiatek avait aussi été battue à ce même stade par la Roumaine Simona Halep. La Polonaise a pris sa revanche cette année en éliminant Halep, qui était cette année la tête de série N.1, là encore en huitièmes de finale. (Belga)

Lauréate de son premier Grand Chelem en début d'année à Melbourne, Kenin peut décrocher son deuxième tournoi majeur de sa carrière. Il lui faudra pour cela écarter en finale la révélation du tournoi Iga Swiatek, 54e joueuse mondiale. La jeune Polonaise de 19 ans, qui n'a toujours pas cédé le moindre set, a éliminé plus tôt dans l'après-midi la qualifiée argentine Nadia Podoroska (WTA 131) sans trembler : 6-2 et 6-1 en 70 minutes. Les deux jeunes joueuses disputeront leur première finale à la Porte d'Auteuil. Elles s'étaient affrontées à Roland-Garros en 2016 lors du tournoi junior et Swiatek s'était imposée 6-4 et 7-5. Kenin avait été sortie en 1/8e de finale l'an dernier à Roland-Garros par l'Australienne Ashleigh Barty, future lauréate. Swiatek avait aussi été battue à ce même stade par la Roumaine Simona Halep. La Polonaise a pris sa revanche cette année en éliminant Halep, qui était cette année la tête de série N.1, là encore en huitièmes de finale. (Belga)