La course a été perturbée par des conditions climatiques changeantes. Le vent a en effet obligé les organisateurs à abaisser le départ. Seule la Suissesse Lara Gut pouvait encore venir rafler le globe à Weirather mais la Tessinoise de 26 ans a commis une faute, offrant le titre à Weirather. Weirather, 28 ans, remporte le globe du Super-G pour la seconde fois de rang après des victoires à Lake Louise et Crans-Montana cette saison. "J'avais beaucoup de pression sur cette course mais remporter un globe, c'est le graal dans notre sport", a déclaré la skieuse après la course. C'est la 5e victoire en carrière pour Goggia, 25 ans, la deuxième en Super-G. Cette saison, elle a surtout brillé en descente, remportant le globe en Coupe du monde et le titre olympique en Corée du Sud. La Tchèque Ester Ledecka, surprenante championne olympique du Super-G à Pyeongchang, est aussi partie à la faute dans la première moitié du parcours. En Corée du Sud, elle a réussi l'exploit d'être sacrée dans deux sports différents, remportant également l'or dans le géant parallèle en snowboard. Plus tard dans la journée (12h15) sera disputé le Super-G masculin. Le Norvégien Kjetil Jansrud est déjà assuré de remporter le petit globe de la spécialité avec 2 victoires lors des cinq premières courses. (Belga)