D'après Walter Van Steenbrugge, l'avocat de Wout van Aert, c'est un "grave incident" qui a poussé le coureur à quitter l'équipe. Sniper Cycling n'est pas d'accord avec les raisons avancées par van Aert. "Nous n'acceptons pas cette rupture de contrat", a déclaré Ward Callens, porte-parole de Sniper Cycling, jeudi à Belga. "L'affaire est entre les mains de nos avocats. Nous communiquerons quand il y a aure du nouveau, ce qui n'est pas le cas pour le moment". "Il y a eu la semaine dernière un grave incident, suite auquel une collaboration était devenue impossible", disait mardi Walter Van Steenbrugge. "Si ces raisons sont acceptées, l'affaire est close. Sinon c'est le tribunal du travail qui en débattra". Sans Wout van Aert, qui a un contrat avec la formation néerlandaise Jumbo à partir de 2020, la fusion prévue pour la saison prochaine entre Veranda's Willems-Crelan et la formation continentale pro néerlandaise Roompot aurait du plomb dans l'aile. "Tout ce que je peux dire à ce sujet, c'est que nous sommes certains d'avoir une équipe continentale pro en 2019", déclare Ward Callens. "Je ne peux pas faire de déclarations sur la fusion avec Roompot". (Belga)

D'après Walter Van Steenbrugge, l'avocat de Wout van Aert, c'est un "grave incident" qui a poussé le coureur à quitter l'équipe. Sniper Cycling n'est pas d'accord avec les raisons avancées par van Aert. "Nous n'acceptons pas cette rupture de contrat", a déclaré Ward Callens, porte-parole de Sniper Cycling, jeudi à Belga. "L'affaire est entre les mains de nos avocats. Nous communiquerons quand il y a aure du nouveau, ce qui n'est pas le cas pour le moment". "Il y a eu la semaine dernière un grave incident, suite auquel une collaboration était devenue impossible", disait mardi Walter Van Steenbrugge. "Si ces raisons sont acceptées, l'affaire est close. Sinon c'est le tribunal du travail qui en débattra". Sans Wout van Aert, qui a un contrat avec la formation néerlandaise Jumbo à partir de 2020, la fusion prévue pour la saison prochaine entre Veranda's Willems-Crelan et la formation continentale pro néerlandaise Roompot aurait du plomb dans l'aile. "Tout ce que je peux dire à ce sujet, c'est que nous sommes certains d'avoir une équipe continentale pro en 2019", déclare Ward Callens. "Je ne peux pas faire de déclarations sur la fusion avec Roompot". (Belga)