Le Français Adrien Théaux, 4e à 44/100e, échoue au pied du podium et doit amèrement regretter les centièmes perdus sur le haut du tracé, mais gagne néanmoins une place par rapport à Val d'Isère. Aucun autrichien ne s'était plus imposé dans cette descente de Val Gardena depuis Michael Walchhofer en 2008. Le Norvégien Kjetil Jansrud, qui avait remporté les trois premières épreuves de vitesse de la saison (super-G et descente de Val d'Isère, super-G de Val Gardena vendredi), n'a cette fois pris que la 12e place. Max Franz, 27 ans, trois podiums en 90 départs de Coupe du monde, était le dernier à s'élancer et à pouvoir améliorer le chrono d'Aksel Lund Svindal, alors en tête de la descente. Ce qu'il a réussi pour 4/100e, privant ainsi le norvégien d'un premier succès depuis son retour sur les pistes début décembre, près d'un an après sa grave blessure au genou droit. Svindal, 33 ans, a perdu la course à cause d'une erreur de trajectoire qui lui a coûté plus de six dixièmes à l'entrée du Ciaslat. Il est quand même à nouveau sur le podium, comme deux fois à Val d'Isère, et occupe la tête du classement de la Coupe du monde de descente avec 140 points, 18 de plus que Jansrud. L'Autrichien Marcel Hirscher, absent en Italie, mène lui le clasement de la Coupe du monde avec 440 points, loin devant Jansrud (322). (Belga)

Le Français Adrien Théaux, 4e à 44/100e, échoue au pied du podium et doit amèrement regretter les centièmes perdus sur le haut du tracé, mais gagne néanmoins une place par rapport à Val d'Isère. Aucun autrichien ne s'était plus imposé dans cette descente de Val Gardena depuis Michael Walchhofer en 2008. Le Norvégien Kjetil Jansrud, qui avait remporté les trois premières épreuves de vitesse de la saison (super-G et descente de Val d'Isère, super-G de Val Gardena vendredi), n'a cette fois pris que la 12e place. Max Franz, 27 ans, trois podiums en 90 départs de Coupe du monde, était le dernier à s'élancer et à pouvoir améliorer le chrono d'Aksel Lund Svindal, alors en tête de la descente. Ce qu'il a réussi pour 4/100e, privant ainsi le norvégien d'un premier succès depuis son retour sur les pistes début décembre, près d'un an après sa grave blessure au genou droit. Svindal, 33 ans, a perdu la course à cause d'une erreur de trajectoire qui lui a coûté plus de six dixièmes à l'entrée du Ciaslat. Il est quand même à nouveau sur le podium, comme deux fois à Val d'Isère, et occupe la tête du classement de la Coupe du monde de descente avec 140 points, 18 de plus que Jansrud. L'Autrichien Marcel Hirscher, absent en Italie, mène lui le clasement de la Coupe du monde avec 440 points, loin devant Jansrud (322). (Belga)