Après l'annulation de tous les départs depuis le début de la semaine (quatre entraînements, deux descentes, deux super-G), le parallèle par équipe mixte a été la première épreuve à pouvoir se dérouler normalement à Lenzerheide, sous un grand soleil. Mais la course ne présente pas un grand enjeu: n'offrant pas de points pour la Coupe du monde, elle était donc boudée par toutes les stars du ski (Pinturault, Odermatt, Shiffrin, Vlhova, Gut-Behrami...), qui jouent pour la plupart encore les globes samedi et dimanche. Comme lors des Mondiaux de Cortina d'Ampezzo (Italie) en février, c'est la Norvège qui s'est imposée avec Kristina Riis-Johannessen, Leif Kristian Nestvold-Haugen, Kristin Lysdahl et Sebastian Foss-Solevaag. Les Norvégiens ont battu l'Allemagne en finale, l'Autriche prenant la 3e place. (Belga)

Après l'annulation de tous les départs depuis le début de la semaine (quatre entraînements, deux descentes, deux super-G), le parallèle par équipe mixte a été la première épreuve à pouvoir se dérouler normalement à Lenzerheide, sous un grand soleil. Mais la course ne présente pas un grand enjeu: n'offrant pas de points pour la Coupe du monde, elle était donc boudée par toutes les stars du ski (Pinturault, Odermatt, Shiffrin, Vlhova, Gut-Behrami...), qui jouent pour la plupart encore les globes samedi et dimanche. Comme lors des Mondiaux de Cortina d'Ampezzo (Italie) en février, c'est la Norvège qui s'est imposée avec Kristina Riis-Johannessen, Leif Kristian Nestvold-Haugen, Kristin Lysdahl et Sebastian Foss-Solevaag. Les Norvégiens ont battu l'Allemagne en finale, l'Autriche prenant la 3e place. (Belga)