Play-offs pour le titre

Quatrième succès dans ces Play-offs pour Anderlecht. Les joueuses de Johan Walem n'ont pas fait dans le détail pour leur déplacement à Genk en infligeant un score de tennis à leurs hôtesses de ce dimanche. En verve sous les couleurs nationales avec quatre buts et deux passes décisives contre le Kosovo, Tessa Wullaert a continué sur sa lancée en plantant cinq roses dans le jardin de Aukje van Seijst.

Dans une Cegeka Arena que l'équipe masculine de Genk avait laissé à leurs homologues féminines, c'est Sarah Wijnants qui a ouvert le score à la 21e. Au second poteau, l'attaquante prolongeait victorieusement un centre venu de la droite de Noémie Gelders, parfaitement lancée dans la profondeur par Wullaert.

L'un des tournants du match avait lieu à la demi-heure de jeu quand Silke Sneyers , en position de dernière joueuse, accrochait fautivement une anderlechtoise filant au but. Elle était exclue logiquement, au grand dam de l'entraîneur Guido Brepoels qui devait repenser sa ligne arrière.

Sous le soleil limbourgeois, Tessa Wullaert allait ensuite briller de mille feux dans une défense locale en pleine journée portes ouvertes. Servie par un caviar dans la profondeur par Jarne Teulings, l'attaquante des Red Flames ne tremblait pas devant Van Seijst pour inscrire le deuxième but de l'après-midi. Le troisième tombait juste avant la pause. Sur une mauvaise relance de la défense genkoise, Stefania Vatafu lançait Wullaert sur le flanc droit. Elle s'envolait dans la profondeur pour tromper la gardienne locale une troisième fois.

En deuxième mi-temps, Wullaert lançait parfaitement Wijnants dont la frappe heurtait le poteau via les gants de Van Seijst. Cette dernière allait rater un dégagement quelques minutes plus tard. Wullaert récupérait le cuir et Laura Deloose se retrouvait dans la surface de réparation où elle était accrochée fautivement par Fleur Pauwels. Le pénalty était transformé par Tessa Wullaert dont la frappe à ras du poteau gauche ne laissait aucune chanche à la gardienne de Genk, pourtant partie du bon côté.

Anderlecht se rapproche doucement du titre., belga
Anderlecht se rapproche doucement du titre. © belga

Les Limbourgeoises peinaient à approcher la surface anderlechtoise et quand elles y parvenaient, les visiteuses en profitaient pour récupérer le cuir et se projeter rapidement vers l'avant. A la 65e, Tessa Wullaert est lancée dans le dos de la défense. L'attaquante tente d'éviter la sortie de d'Aukje van Seijst et avec un peu de réussite, elle parvient à finalement pousser le ballon au fond des filets. La star mauve, bien servie par Sakina Diki Ouzraoui (qui s'était aussi vue refuser un but) et isolée au point de pénalty, ponctuera son festival avec son cinquième but personnel suite à un petit numéro technique devant le dernier rempart local.

Grâce à ce score de tennis, Anderlecht conserve ses cinq unités d'avance au classement sur OHL et se rapproche du titre de champion. Celui de meilleure réalisatrice est déjà acté pour Tessa Wullaert. "C'est toujours l'un de mes objectifs, mais je préfère être championne que meilleure buteuse", affirmait la Red Flame après la rencontre. Son coach Johan Walem, estimait que la joueuse vivait pour ces moments. "Pour ses statistiques, pour son sport, pour ses prestations. Elle se met même parfois trop de pression sur les épaules, surtout avec les qualités qu'elle a. Ce n'est pas toujours la plus facile à gérer, mais elle fait la différence et dispose du niveau international. Point à la ligne."

OHL garde espoir grâce à un score de forfait. Après leur démonstration tennistique à Bruges lors de la première journée, les Louvanistes se sont offertes un score de forfait pour la réception des Blauw en Zwart au OHL Bankup Campus. Après deux premières possibilités non-cadrées, les locales ouvriront le score dès la 3e minute de jeu grâce à Amanda Johnsson-Haahr. La Suédoise prolongeait au fond des filets brugeois un centre venu de la gauche après une accélération de Jill Janssens. Trois minutes plus tard, les joueuses d'OHL inversaient les rôles pour réaliser le break. "On a pu construire sur ce bon début de match", estimait le coach universitaire Jimmy Coenraets. "Quand les joueuses sont en confiance, elles jouent beaucoup mieux. Ce qui changeait des dernières semaines."

A la 23e, Marie Detruyer mettait définitvement ses partenaires à l'abris en concluant à ras du montant gauche un centre signé Hannah Eurlings. Le score était de 3-0 au retour aux vestiaires.

Jill Janssens s'est offert un doublé contre Bruges., belga
Jill Janssens s'est offert un doublé contre Bruges. © belga

Quatre minutes après la reprises, Eurlings, à nouveau elle, décalait Jill Janssens sur la gauche qui s'en allait ensuite tromper la gardienne brugeoise pour la quatrième fois de l'après-midi. Les visiteuses tentent alors de montrer quelque chose dans cette rencontre mais manquent clairement de qualité. Elles s'appuient sur les éclairs de Marie Minnaert qui s'offre la plus belle occasion avec une frappe à distance qui heurte la barre transversale de Mirthe Claes.

Mais ce sera pratiquement tout, puisque dans les toutes dernières secondes, Johnsson-Haahr plantait aussi son doublé en prolongeant au fond, une frappe puissante de Luna Vanzeir qui avait touché la barre avant de rebondir dans ses pieds. La Suédoise oubliait quelque peu son pénalty manqué cinq minutes avant. "J'ai eu plusieurs occasions de mettre le triplé, mais ce n'était pas manifestement pas mon jour", expliquait d'ailleurs la Suédoise après le coup de sifflet final.

Playoffs pour la relégation

Pendant que Charleroi s'inclinait lourdement mais logiquement sur la pelouse de La Gantoise (6-0), le Fémina White Star recevait les rivales directes d'Alost. Malheureusement pour les Bruxelloises, qui jouaient dans leurs installations, c'est une défaite qui sanctionnait cette partie importantissime. Les Flandriennes font une belle opération pour le maintien pendant que le White Star conserve une unité d'avance sur les Zébrettes. Leur duel ce vendredi à Charleroi sera sans doute décisif.

LES RÉSULTATS EN PLAY-OFFS POUR LE TITRE

Genk Ladies 0 - 6 RSCA Women

OHL 5 - 0 Club YLA

LE CLASSEMENT

1. RSCA Women - 5 matches - 35 pts

2. OHL - 5 matches - 30 pts

3. Standard - 4 matches - 25 pts

4. Genk Ladies - 5 matches - 20 pts

5. Club YLA - 5 matches - 19 pts

LES RÉSULTATS EN PLAY-OFFS POUR LA RELEGATION

La Gantoise Ladies 6 - 0 Charleroi

Fémina White Star 1 - 2 Eendracht Alost

LE CLASSEMENT

6. La Gantoise Ladies - 5 matches - 30 pts

7. Zulte Waregem - 4 matches - 20 pts

8. Eendracht Alost - 5 matches - 10 pts

9. Fémina White Star - 5 matches - 7 pts

10. Charleroi - 5 matches - 6 pts

Quatrième succès dans ces Play-offs pour Anderlecht. Les joueuses de Johan Walem n'ont pas fait dans le détail pour leur déplacement à Genk en infligeant un score de tennis à leurs hôtesses de ce dimanche. En verve sous les couleurs nationales avec quatre buts et deux passes décisives contre le Kosovo, Tessa Wullaert a continué sur sa lancée en plantant cinq roses dans le jardin de Aukje van Seijst. Dans une Cegeka Arena que l'équipe masculine de Genk avait laissé à leurs homologues féminines, c'est Sarah Wijnants qui a ouvert le score à la 21e. Au second poteau, l'attaquante prolongeait victorieusement un centre venu de la droite de Noémie Gelders, parfaitement lancée dans la profondeur par Wullaert. L'un des tournants du match avait lieu à la demi-heure de jeu quand Silke Sneyers , en position de dernière joueuse, accrochait fautivement une anderlechtoise filant au but. Elle était exclue logiquement, au grand dam de l'entraîneur Guido Brepoels qui devait repenser sa ligne arrière.Sous le soleil limbourgeois, Tessa Wullaert allait ensuite briller de mille feux dans une défense locale en pleine journée portes ouvertes. Servie par un caviar dans la profondeur par Jarne Teulings, l'attaquante des Red Flames ne tremblait pas devant Van Seijst pour inscrire le deuxième but de l'après-midi. Le troisième tombait juste avant la pause. Sur une mauvaise relance de la défense genkoise, Stefania Vatafu lançait Wullaert sur le flanc droit. Elle s'envolait dans la profondeur pour tromper la gardienne locale une troisième fois.En deuxième mi-temps, Wullaert lançait parfaitement Wijnants dont la frappe heurtait le poteau via les gants de Van Seijst. Cette dernière allait rater un dégagement quelques minutes plus tard. Wullaert récupérait le cuir et Laura Deloose se retrouvait dans la surface de réparation où elle était accrochée fautivement par Fleur Pauwels. Le pénalty était transformé par Tessa Wullaert dont la frappe à ras du poteau gauche ne laissait aucune chanche à la gardienne de Genk, pourtant partie du bon côté. Les Limbourgeoises peinaient à approcher la surface anderlechtoise et quand elles y parvenaient, les visiteuses en profitaient pour récupérer le cuir et se projeter rapidement vers l'avant. A la 65e, Tessa Wullaert est lancée dans le dos de la défense. L'attaquante tente d'éviter la sortie de d'Aukje van Seijst et avec un peu de réussite, elle parvient à finalement pousser le ballon au fond des filets. La star mauve, bien servie par Sakina Diki Ouzraoui (qui s'était aussi vue refuser un but) et isolée au point de pénalty, ponctuera son festival avec son cinquième but personnel suite à un petit numéro technique devant le dernier rempart local.Grâce à ce score de tennis, Anderlecht conserve ses cinq unités d'avance au classement sur OHL et se rapproche du titre de champion. Celui de meilleure réalisatrice est déjà acté pour Tessa Wullaert. "C'est toujours l'un de mes objectifs, mais je préfère être championne que meilleure buteuse", affirmait la Red Flame après la rencontre. Son coach Johan Walem, estimait que la joueuse vivait pour ces moments. "Pour ses statistiques, pour son sport, pour ses prestations. Elle se met même parfois trop de pression sur les épaules, surtout avec les qualités qu'elle a. Ce n'est pas toujours la plus facile à gérer, mais elle fait la différence et dispose du niveau international. Point à la ligne."OHL garde espoir grâce à un score de forfait. Après leur démonstration tennistique à Bruges lors de la première journée, les Louvanistes se sont offertes un score de forfait pour la réception des Blauw en Zwart au OHL Bankup Campus. Après deux premières possibilités non-cadrées, les locales ouvriront le score dès la 3e minute de jeu grâce à Amanda Johnsson-Haahr. La Suédoise prolongeait au fond des filets brugeois un centre venu de la gauche après une accélération de Jill Janssens. Trois minutes plus tard, les joueuses d'OHL inversaient les rôles pour réaliser le break. "On a pu construire sur ce bon début de match", estimait le coach universitaire Jimmy Coenraets. "Quand les joueuses sont en confiance, elles jouent beaucoup mieux. Ce qui changeait des dernières semaines."A la 23e, Marie Detruyer mettait définitvement ses partenaires à l'abris en concluant à ras du montant gauche un centre signé Hannah Eurlings. Le score était de 3-0 au retour aux vestiaires.Quatre minutes après la reprises, Eurlings, à nouveau elle, décalait Jill Janssens sur la gauche qui s'en allait ensuite tromper la gardienne brugeoise pour la quatrième fois de l'après-midi. Les visiteuses tentent alors de montrer quelque chose dans cette rencontre mais manquent clairement de qualité. Elles s'appuient sur les éclairs de Marie Minnaert qui s'offre la plus belle occasion avec une frappe à distance qui heurte la barre transversale de Mirthe Claes.Mais ce sera pratiquement tout, puisque dans les toutes dernières secondes, Johnsson-Haahr plantait aussi son doublé en prolongeant au fond, une frappe puissante de Luna Vanzeir qui avait touché la barre avant de rebondir dans ses pieds. La Suédoise oubliait quelque peu son pénalty manqué cinq minutes avant. "J'ai eu plusieurs occasions de mettre le triplé, mais ce n'était pas manifestement pas mon jour", expliquait d'ailleurs la Suédoise après le coup de sifflet final.Pendant que Charleroi s'inclinait lourdement mais logiquement sur la pelouse de La Gantoise (6-0), le Fémina White Star recevait les rivales directes d'Alost. Malheureusement pour les Bruxelloises, qui jouaient dans leurs installations, c'est une défaite qui sanctionnait cette partie importantissime. Les Flandriennes font une belle opération pour le maintien pendant que le White Star conserve une unité d'avance sur les Zébrettes. Leur duel ce vendredi à Charleroi sera sans doute décisif.Genk Ladies 0 - 6 RSCA WomenOHL 5 - 0 Club YLALE CLASSEMENT1. RSCA Women - 5 matches - 35 pts2. OHL - 5 matches - 30 pts3. Standard - 4 matches - 25 pts4. Genk Ladies - 5 matches - 20 pts5. Club YLA - 5 matches - 19 ptsLa Gantoise Ladies 6 - 0 CharleroiFémina White Star 1 - 2 Eendracht Alost6. La Gantoise Ladies - 5 matches - 30 pts7. Zulte Waregem - 4 matches - 20 pts8. Eendracht Alost - 5 matches - 10 pts9. Fémina White Star - 5 matches - 7 pts10. Charleroi - 5 matches - 6 pts