Un essai de l'ailier d'origine sud-africaine Duhan van der Merwe (29e) a fait la différence pour les Ecossais à Twickenham, face aux doubles tenants du titre anglais. Face aux vainqueurs de l'édition 2020, l'Écosse a confirmé les belles promesses de l'an dernier où elle avait perdu se deux premier matches en Irlande et contre l'Angleterre, avant de remporter les trois suivants en infligeant à la France sa seule défaite (28-17), avant de l'emporter au pays de Galles. Plus encore que la victoire, c'est l'impression de domination donnée par les hommes des Greg Townsend, face à des Anglais rarement aussi bousculés et brouillons, qui a impressionné. L'Angleterre va devoir très vite rebondir en recevant des Italiens corrigés chez eux par les Français en ouverture du Tournoi (10-50). L'Écosse recevra, elle le Pays de Galles, avant d'aller à Paris défier les Bleus pour un match qui sent déjà la poudre. (Belga)

Un essai de l'ailier d'origine sud-africaine Duhan van der Merwe (29e) a fait la différence pour les Ecossais à Twickenham, face aux doubles tenants du titre anglais. Face aux vainqueurs de l'édition 2020, l'Écosse a confirmé les belles promesses de l'an dernier où elle avait perdu se deux premier matches en Irlande et contre l'Angleterre, avant de remporter les trois suivants en infligeant à la France sa seule défaite (28-17), avant de l'emporter au pays de Galles. Plus encore que la victoire, c'est l'impression de domination donnée par les hommes des Greg Townsend, face à des Anglais rarement aussi bousculés et brouillons, qui a impressionné. L'Angleterre va devoir très vite rebondir en recevant des Italiens corrigés chez eux par les Français en ouverture du Tournoi (10-50). L'Écosse recevra, elle le Pays de Galles, avant d'aller à Paris défier les Bleus pour un match qui sent déjà la poudre. (Belga)