La Limbourgeoise, absente des courts depuis sept ans, a dû se plier à ces contrôles en tant que joueuse "réintégrée". Kim Clijsters, 36 ans, n'avait plus disputé de tournoi depuis sa retraite il y a sept ans, avant d'annoncer son retour sur le circuit WTA pour début 2020. Conformément aux règles de l'ITF, elle a du subir des contrôles hors compétition depuis l'annonce de son retour l'été dernier, ce afin de pouvoir reprendre la compétition en 2020 avec le statut de joueuse "réintégrée" (statut qu'elle a obtenu le 30 décembre dernier). Lundi, la triple lauréate de l'US Open (2005, 2009 et 2010) a été battue par l'Espagnole Garbine Muguruza au 1er tour du tournoi de Dubaï pour le premier match de sa nouvelle carrière. Kirsten Flipkens et Alison Van Uytvanck ont été contrôlées à 23 reprises de leur côté (en et hors compétition), et Elise Mertens la numéro 1 belge, 21 fois pour 7 contrôles à Greet Minnen. David Goffin a subi lui 19 contrôles. Tous négatifs. La paire de double, Joran Vliegen (4) et Sander Gillé (3) a été moins contrôlée par l'ITF. Ceci ne tient pas compte des contrôles organisés par les organisations nationales compétentes. (Belga)

La Limbourgeoise, absente des courts depuis sept ans, a dû se plier à ces contrôles en tant que joueuse "réintégrée". Kim Clijsters, 36 ans, n'avait plus disputé de tournoi depuis sa retraite il y a sept ans, avant d'annoncer son retour sur le circuit WTA pour début 2020. Conformément aux règles de l'ITF, elle a du subir des contrôles hors compétition depuis l'annonce de son retour l'été dernier, ce afin de pouvoir reprendre la compétition en 2020 avec le statut de joueuse "réintégrée" (statut qu'elle a obtenu le 30 décembre dernier). Lundi, la triple lauréate de l'US Open (2005, 2009 et 2010) a été battue par l'Espagnole Garbine Muguruza au 1er tour du tournoi de Dubaï pour le premier match de sa nouvelle carrière. Kirsten Flipkens et Alison Van Uytvanck ont été contrôlées à 23 reprises de leur côté (en et hors compétition), et Elise Mertens la numéro 1 belge, 21 fois pour 7 contrôles à Greet Minnen. David Goffin a subi lui 19 contrôles. Tous négatifs. La paire de double, Joran Vliegen (4) et Sander Gillé (3) a été moins contrôlée par l'ITF. Ceci ne tient pas compte des contrôles organisés par les organisations nationales compétentes. (Belga)