Yates possédait 16 secondes d'avance sur le Polonais Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) et 39 sur son compatriote Geraint Thomas (Ineos Grenadiers). Thomas a été le meilleur des favoris en prenant la quatrième place à 28 secondes du vainqueur, Ganna. Mais Yates, 18e à 50 secondes, parvenait à limiter les dégâts et à s'adjuger la victoire finale pour succéder à Primoz Roglic au palmarès. Yates, 28 ans, ajoute une 20e victoire à son palmarès, qui comprend déjà des succès d'étapes sur les trois grands tours et le classement final de la Vuelta 2018. Ganna s'est imposé lundi en 10:42. Campenaerts a pris la deuxième place à 18 secondes, devant le champion du monde Rohan Dennis, troisième à 26 secondes. Nathan Van Hooydonck (CCC) s'est classé huitième à 40 secondes. Ganna, 24 ans, signe un cinquième succès professionnel. Outre deux titres nationaux du chrono, il avait aussi gagné le contre-la-montre du Binckbank Tour et du Tour de Provence l'an passé. (Belga)

Yates possédait 16 secondes d'avance sur le Polonais Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) et 39 sur son compatriote Geraint Thomas (Ineos Grenadiers). Thomas a été le meilleur des favoris en prenant la quatrième place à 28 secondes du vainqueur, Ganna. Mais Yates, 18e à 50 secondes, parvenait à limiter les dégâts et à s'adjuger la victoire finale pour succéder à Primoz Roglic au palmarès. Yates, 28 ans, ajoute une 20e victoire à son palmarès, qui comprend déjà des succès d'étapes sur les trois grands tours et le classement final de la Vuelta 2018. Ganna s'est imposé lundi en 10:42. Campenaerts a pris la deuxième place à 18 secondes, devant le champion du monde Rohan Dennis, troisième à 26 secondes. Nathan Van Hooydonck (CCC) s'est classé huitième à 40 secondes. Ganna, 24 ans, signe un cinquième succès professionnel. Outre deux titres nationaux du chrono, il avait aussi gagné le contre-la-montre du Binckbank Tour et du Tour de Provence l'an passé. (Belga)