"Ma ville natale, Saint-Trond, a été durement touchée par le coronavirus. Je me suis senti responsable d'aider l'hôpital et son staff qui comptent beaucoup pour moi. Mon fils est né ici et ma mère y a été opérée avec succès récemment. J'ai demandé au bourgmestre comment je pouvais aider. Le grand problème pour les patients en quarantaine, c'est de communiquer avec leurs familles et leurs amis", a expliqué le gardien du Club de Bruges. "J'espère apporter ma pierre à l'édifice. Je voudrais insister, surtout auprès des jeunes, sur l'importance de respecter les mesures mises en place par le gouvernement et de rester à la maison". Un autre Diable Rouge, Toby Alderweireld, avait lui aussi fait don de tablettes à plusieurs hôpitaux. (Belga)

"Ma ville natale, Saint-Trond, a été durement touchée par le coronavirus. Je me suis senti responsable d'aider l'hôpital et son staff qui comptent beaucoup pour moi. Mon fils est né ici et ma mère y a été opérée avec succès récemment. J'ai demandé au bourgmestre comment je pouvais aider. Le grand problème pour les patients en quarantaine, c'est de communiquer avec leurs familles et leurs amis", a expliqué le gardien du Club de Bruges. "J'espère apporter ma pierre à l'édifice. Je voudrais insister, surtout auprès des jeunes, sur l'importance de respecter les mesures mises en place par le gouvernement et de rester à la maison". Un autre Diable Rouge, Toby Alderweireld, avait lui aussi fait don de tablettes à plusieurs hôpitaux. (Belga)