Pour la première fois, la Pro League a inclus le football féminin de la Super League dans l'appel d'offres pour les droits médiatiques. La saison prochaine, le détenteur des droits, Eleven Sports, donnera les résumés des matchs tous les week-ends. Une fois toutes les deux semaines seulement, un match sera également diffusé en intégralité et en direct, a confirmé mardi Pierre François, directeur général (CEO) de la Ligue professionnelle belge de football.

Pour la première fois, les matchs de la Super League, qui a été élargie de six à dix équipes féminines, seront diffusés en direct à la télévision. Toutefois, en concertation avec Eleven Sports, on s'est écarté du plan initial qui prévoyait de diffuser un match en direct chaque semaine. Il y aura un résumé des cinq matchs de chaque journée, mais un seul match en direct tous les quinze jours à la télévision.

"La Super League est en plein développement. C'est un grand pas, car nous partons en fait de zéro. C'est pourquoi il vaut peut-être mieux ne pas placer la barre trop haut tout de suite", a expliqué François lors d'une conférence de presse à Diegem. Le CEO de la Pro League réfléchit à la qualité des matchs, mais aussi aux terrains où se dérouleront les duels de la Super League et à l'éclairage de ces pelouses. "Nous voulons offrir des matchs de qualité constante, de préférence sur le terrain principal".

Pour la première fois, la Pro League a inclus le football féminin de la Super League dans l'appel d'offres pour les droits médiatiques. La saison prochaine, le détenteur des droits, Eleven Sports, donnera les résumés des matchs tous les week-ends. Une fois toutes les deux semaines seulement, un match sera également diffusé en intégralité et en direct, a confirmé mardi Pierre François, directeur général (CEO) de la Ligue professionnelle belge de football.Pour la première fois, les matchs de la Super League, qui a été élargie de six à dix équipes féminines, seront diffusés en direct à la télévision. Toutefois, en concertation avec Eleven Sports, on s'est écarté du plan initial qui prévoyait de diffuser un match en direct chaque semaine. Il y aura un résumé des cinq matchs de chaque journée, mais un seul match en direct tous les quinze jours à la télévision."La Super League est en plein développement. C'est un grand pas, car nous partons en fait de zéro. C'est pourquoi il vaut peut-être mieux ne pas placer la barre trop haut tout de suite", a expliqué François lors d'une conférence de presse à Diegem. Le CEO de la Pro League réfléchit à la qualité des matchs, mais aussi aux terrains où se dérouleront les duels de la Super League et à l'éclairage de ces pelouses. "Nous voulons offrir des matchs de qualité constante, de préférence sur le terrain principal".