"Nous avions 200 tickets VIP à 70 euros, 500 tickets à 50 euros et 2.100 tickets à 25 et 35 euros. Nous voulions savoir quels supporters seraient interdits. La réponse a été simple: seuls les membres de la direction auront accès au stade. Aucun supporter ne sera donc dans le stade. De plus, il y a un risque que les personnes qui se rendraient quand même à Lyon et soient interpellés comme supporters et poursuivies en justice" a expliqué le manager général gantois Michel Louwagie, vendredi.

"Nous conseillons à nos supporters de ne pas se rendre à Lyon. La chance est grande qu'il y ait des interceptions par les services de police. Le danger des poursuites judiciaires est même très grand", a précisé le président Ivan De Witte.

"Cele ne va-t-il pas trop loin?" s'est interrogé Ivan De Witte. "Sur le plan sportif, on peut dire que cette décision va influencer le déroulement normal du match. Mais je peux comprendre très bien cette décision. Certainement, vu la situation que connaît actuellement la France."

"Nous avions 200 tickets VIP à 70 euros, 500 tickets à 50 euros et 2.100 tickets à 25 et 35 euros. Nous voulions savoir quels supporters seraient interdits. La réponse a été simple: seuls les membres de la direction auront accès au stade. Aucun supporter ne sera donc dans le stade. De plus, il y a un risque que les personnes qui se rendraient quand même à Lyon et soient interpellés comme supporters et poursuivies en justice" a expliqué le manager général gantois Michel Louwagie, vendredi. "Nous conseillons à nos supporters de ne pas se rendre à Lyon. La chance est grande qu'il y ait des interceptions par les services de police. Le danger des poursuites judiciaires est même très grand", a précisé le président Ivan De Witte. "Cele ne va-t-il pas trop loin?" s'est interrogé Ivan De Witte. "Sur le plan sportif, on peut dire que cette décision va influencer le déroulement normal du match. Mais je peux comprendre très bien cette décision. Certainement, vu la situation que connaît actuellement la France."