Comme prévu, les deux prétendants au "Scudetto", la Juventus et l'AC Milan, ont conservé leurs positions, mais que ce fut dur! Ballottée à Cesena, officiellement relégué mercredi soir, la Juve a raté un penalty (Andrea Pirlo, 9) et a dû son salut à Marco Borriello, qui a enfin marqué son premier but en 17 matches sous ce maillot (79).

Pendant quelques minutes les "Bianconeri" se sont vus presque champions, avec 5 points d'avance sur le Milan. Mais à San Siro le héros s'appelle Kevin-Prince Boateng. Le Ghanéen a sauvé son équipe d'une immense désillusion en marquant à la 86e minute.

Le duel se poursuit dimanche, avec Novare-Juventus et Sienne-Milan pour la 35e journée, la 33e ayant été décalée en hommage à Piermario Morosini, le joueur de Livourne (2e division) mort sur un terrain le 14 avril.

Naples de retour

Si la bataille pour le Scudetto a connu le statu quo, celle pour le dernier accessit à la Ligue des champions a vécu des bouleversements, le plus spectaculaire étant le retour de l'Inter, à trois points de la Lazio (3e). Le miracle porte le sceau de Sneijder, auteur seulement de ses deuxième et troisième buts de la saison en Serie A.

Le jeune entraîneur Andrea Stramaccioni (36 ans) a relancé les "Nerazzurri", englués dans une saison cauchemardesque avant son arrivée il y a cinq rencontres. Depuis qu'il a succédé à Claudio Ranieri, l'Inter a pris 11 points sur 15. L'association de Sneijder et de Ricky Alvarez en meneurs derrière Diego Milito a fait exploser l'Udinese. L'Argentin a signé le troisième but après un crochet velouté devant Danilo, qui avait pourtant ouvert le score.

Naples aussi s'est réveillé en gagnant à Lecce (0-2) et revient à un point de la Lazio, grâce notamment au 100e but de l'Uruguayen Edinson Cavani depuis trois ans qu'il est en Italie (une saison à Palerme, deux à Naples).

Les jeux restent très ouverts, d'autant plus qu'en fin de semaine sont programmées deux confrontations directes entre prétendants à l'accessit en Ligue des champions, AS Rome-Naples et Udinese-Lazio.

Le Napoli et l'Inter profitent de l'essoufflement de l'Udinese et de la Lazio, incapable de résister à Novare (2-1), pourtant quasiment condamné à la relégation. Les hommes d'Edoardo Reja ont gâché une énorme occasion de prendre le large. L'AS Rome a aussi manqué l'opportunité de se rapprocher à 2 points de la Lazio en perdant à domicile contre la Fiorentina (2-1), malgré le 212e but en Serie A de Francesco Totti, tous sous le maillot "giallorosso". Un but d'Andrea Lazzari (90+3) dans le temps additionnel a douché les "Romanistes".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Comme prévu, les deux prétendants au "Scudetto", la Juventus et l'AC Milan, ont conservé leurs positions, mais que ce fut dur! Ballottée à Cesena, officiellement relégué mercredi soir, la Juve a raté un penalty (Andrea Pirlo, 9) et a dû son salut à Marco Borriello, qui a enfin marqué son premier but en 17 matches sous ce maillot (79). Pendant quelques minutes les "Bianconeri" se sont vus presque champions, avec 5 points d'avance sur le Milan. Mais à San Siro le héros s'appelle Kevin-Prince Boateng. Le Ghanéen a sauvé son équipe d'une immense désillusion en marquant à la 86e minute. Le duel se poursuit dimanche, avec Novare-Juventus et Sienne-Milan pour la 35e journée, la 33e ayant été décalée en hommage à Piermario Morosini, le joueur de Livourne (2e division) mort sur un terrain le 14 avril. Naples de retour Si la bataille pour le Scudetto a connu le statu quo, celle pour le dernier accessit à la Ligue des champions a vécu des bouleversements, le plus spectaculaire étant le retour de l'Inter, à trois points de la Lazio (3e). Le miracle porte le sceau de Sneijder, auteur seulement de ses deuxième et troisième buts de la saison en Serie A. Le jeune entraîneur Andrea Stramaccioni (36 ans) a relancé les "Nerazzurri", englués dans une saison cauchemardesque avant son arrivée il y a cinq rencontres. Depuis qu'il a succédé à Claudio Ranieri, l'Inter a pris 11 points sur 15. L'association de Sneijder et de Ricky Alvarez en meneurs derrière Diego Milito a fait exploser l'Udinese. L'Argentin a signé le troisième but après un crochet velouté devant Danilo, qui avait pourtant ouvert le score. Naples aussi s'est réveillé en gagnant à Lecce (0-2) et revient à un point de la Lazio, grâce notamment au 100e but de l'Uruguayen Edinson Cavani depuis trois ans qu'il est en Italie (une saison à Palerme, deux à Naples). Les jeux restent très ouverts, d'autant plus qu'en fin de semaine sont programmées deux confrontations directes entre prétendants à l'accessit en Ligue des champions, AS Rome-Naples et Udinese-Lazio. Le Napoli et l'Inter profitent de l'essoufflement de l'Udinese et de la Lazio, incapable de résister à Novare (2-1), pourtant quasiment condamné à la relégation. Les hommes d'Edoardo Reja ont gâché une énorme occasion de prendre le large. L'AS Rome a aussi manqué l'opportunité de se rapprocher à 2 points de la Lazio en perdant à domicile contre la Fiorentina (2-1), malgré le 212e but en Serie A de Francesco Totti, tous sous le maillot "giallorosso". Un but d'Andrea Lazzari (90+3) dans le temps additionnel a douché les "Romanistes". Sportfootmagazine.be, avec Belga