Ciro Immobile, qui a rapidement ouvert la marque pour son douzième but de la saison (14e), puis Luis Alberto, de deux jolies frappes précises (23e, 67e), ont offert ce succès logique aux Laziali, plus agressifs et plus concentrés. La Roma a pourtant davantage tenu le ballon mais n'a jamais semblé trop savoir quoi en faire. Et sans les nombreux arrêts de son gardien Paul Lopez en seconde période, elle aurait même connaître une correction plus lourde encore. La Roma (34 points) voit désormais sa troisième place hautement menacée par la Juventus (4e, 33 pts), attendue dimanche à San Siro pour le choc au sommet contre l'Inter Milan (2e, 37 pts). Mais elle peut aussi être rejointe par l'Atalanta (5e, 31 pts) et Naples (6e, 31 pts), qui recevront respectivement le Genoa et la Fiorentina, également dimanche. La Lazio remonte provisoirement à la 7e place, à seulement trois points de leur adversaire du soir. (Belga)

Ciro Immobile, qui a rapidement ouvert la marque pour son douzième but de la saison (14e), puis Luis Alberto, de deux jolies frappes précises (23e, 67e), ont offert ce succès logique aux Laziali, plus agressifs et plus concentrés. La Roma a pourtant davantage tenu le ballon mais n'a jamais semblé trop savoir quoi en faire. Et sans les nombreux arrêts de son gardien Paul Lopez en seconde période, elle aurait même connaître une correction plus lourde encore. La Roma (34 points) voit désormais sa troisième place hautement menacée par la Juventus (4e, 33 pts), attendue dimanche à San Siro pour le choc au sommet contre l'Inter Milan (2e, 37 pts). Mais elle peut aussi être rejointe par l'Atalanta (5e, 31 pts) et Naples (6e, 31 pts), qui recevront respectivement le Genoa et la Fiorentina, également dimanche. La Lazio remonte provisoirement à la 7e place, à seulement trois points de leur adversaire du soir. (Belga)