La justice administrative a donné raison à la ligue, qui avait fait recours contre la décision des agences sanitaires locales. La justice a en revanche confirmé la quarantaine des joueurs de Bologne, qui devaient affronter dimanche à domicile le club de Cagliari, au motif que "seuls deux-trois joueurs auraient reçu la 3e dose" que "deux auraient reçu la 1ère dose seulement cette semaine", a rapporté la Gazzetta dello Sport. Dans un communiqué, la ligue italienne a exprimé l'espoir "qu'on puisse arriver rapidement à une uniformisation des interventions des agences sanitaires locales dans le respect de la loi et des protocoles sportifs". (Belga)

La justice administrative a donné raison à la ligue, qui avait fait recours contre la décision des agences sanitaires locales. La justice a en revanche confirmé la quarantaine des joueurs de Bologne, qui devaient affronter dimanche à domicile le club de Cagliari, au motif que "seuls deux-trois joueurs auraient reçu la 3e dose" que "deux auraient reçu la 1ère dose seulement cette semaine", a rapporté la Gazzetta dello Sport. Dans un communiqué, la ligue italienne a exprimé l'espoir "qu'on puisse arriver rapidement à une uniformisation des interventions des agences sanitaires locales dans le respect de la loi et des protocoles sportifs". (Belga)