Serge Pauwels veut vite prendre sa revanche sur le mauvais sort au Tour de France. L'an dernier, il avait chuté dans la finale de la 15e étape et, pour la première fois, la mort dans l'âme, il avait dû quitter le peloton, le coude droit fracturé, alors qu'il pointait au 3e rang du classement de la montagne. "J'avais dû quitter la course et c'était la première que ça m'arrivait", a expliqué Serge Pauwels vendredi à Bruxelles. "Je voulais donc être absolument au départ cette année, pas seulement à cause de la chute de l'an dernier, mais aussi parce que le Tour part de Belgique et de Bruxelles. J'ai déjà vécu de grands départs, mais Bruxelles est vraiment impressionnant." Serge Pauwels a terminé le récent Critérium du Dauphiné (37e) avec un bon sentiment en vue du Tour. "C'est surtout les sensations qui comptent pour moi au Dauphiné et elles ont été très bonnes. Après le Dauphiné, j'ai fait un stage en Italie, dans la chaleur, j'ai effectué un bon championnat de Belgique. Je me sens prêt", a-t-il assuré. L'équipe CCC aura pour mission de viser toutes les opportunités dans les étapes sur ce 106e Tour de France. "Nous allons déjà essayer de faire un très bon contre-la-montre par équipes dimanche à Bruxelles, ce qui pourrait ouvrir des chances pour prendre le maillot jaune avec Greg Van Avermaet dans les jours qui suivront. Mon rôle restera identique à celui des autres années: je viserai toutes les opportunités, les échappées, je vais essayer de gagner une étape, j'en suis passé très près précédemment. Je pense notamment à l'étape de jeudi qui arrive à la Planche des Belles Filles. Mes étapes privilégiées seront surtout dans la montagne." (Belga)

Serge Pauwels veut vite prendre sa revanche sur le mauvais sort au Tour de France. L'an dernier, il avait chuté dans la finale de la 15e étape et, pour la première fois, la mort dans l'âme, il avait dû quitter le peloton, le coude droit fracturé, alors qu'il pointait au 3e rang du classement de la montagne. "J'avais dû quitter la course et c'était la première que ça m'arrivait", a expliqué Serge Pauwels vendredi à Bruxelles. "Je voulais donc être absolument au départ cette année, pas seulement à cause de la chute de l'an dernier, mais aussi parce que le Tour part de Belgique et de Bruxelles. J'ai déjà vécu de grands départs, mais Bruxelles est vraiment impressionnant." Serge Pauwels a terminé le récent Critérium du Dauphiné (37e) avec un bon sentiment en vue du Tour. "C'est surtout les sensations qui comptent pour moi au Dauphiné et elles ont été très bonnes. Après le Dauphiné, j'ai fait un stage en Italie, dans la chaleur, j'ai effectué un bon championnat de Belgique. Je me sens prêt", a-t-il assuré. L'équipe CCC aura pour mission de viser toutes les opportunités dans les étapes sur ce 106e Tour de France. "Nous allons déjà essayer de faire un très bon contre-la-montre par équipes dimanche à Bruxelles, ce qui pourrait ouvrir des chances pour prendre le maillot jaune avec Greg Van Avermaet dans les jours qui suivront. Mon rôle restera identique à celui des autres années: je viserai toutes les opportunités, les échappées, je vais essayer de gagner une étape, j'en suis passé très près précédemment. Je pense notamment à l'étape de jeudi qui arrive à la Planche des Belles Filles. Mes étapes privilégiées seront surtout dans la montagne." (Belga)