Crevecoeur, 50 ans et arrivé fin juin à la tête de l'équipe, a payé les mauvais résultats de son équipe. Dernière au classement, l'ESSM Le Portel affiche le bilan de trois victoires pour huit défaites en onze rencontres et a été éliminé par une équipe de Nationale 1 en 1/32e de finale de Coupe de France. Après avoir mené le Brussels jusqu'en finale des playoffs en Belgique en 2017, le coach bruxellois avait décidé de tenter l'aventure à l'étranger. Il est notamment passé par Pau-Lacq-Orthez en France lors de la saison 2017-2018 avant de diriger Gravelines-Dunkerque, où il a été limogé en mai 2021 avant de retrouver de l'embauche au Le Portel quelques semaines plus tard. Eric Girard, nommé manager du club à l'arrivée de Serge Crevecoeur, va retrouver sa place sur le banc. Le technicien français sera assisté par Arnaud Ricoux. (Belga)

Crevecoeur, 50 ans et arrivé fin juin à la tête de l'équipe, a payé les mauvais résultats de son équipe. Dernière au classement, l'ESSM Le Portel affiche le bilan de trois victoires pour huit défaites en onze rencontres et a été éliminé par une équipe de Nationale 1 en 1/32e de finale de Coupe de France. Après avoir mené le Brussels jusqu'en finale des playoffs en Belgique en 2017, le coach bruxellois avait décidé de tenter l'aventure à l'étranger. Il est notamment passé par Pau-Lacq-Orthez en France lors de la saison 2017-2018 avant de diriger Gravelines-Dunkerque, où il a été limogé en mai 2021 avant de retrouver de l'embauche au Le Portel quelques semaines plus tard. Eric Girard, nommé manager du club à l'arrivée de Serge Crevecoeur, va retrouver sa place sur le banc. Le technicien français sera assisté par Arnaud Ricoux. (Belga)