Riske, 29 ans, avait éliminé lundi la N.1 mondiale australienne Ashleigh Barty afin de disputer son premier quart de finale d'un tournoi majeur. Au lendemain de son exploit, elle n'a pas pu rééditer sa performance contre Serena Williams, en quête d'un 24e sacre en Grand Chelem. La protégée de Patrick Mouratoglou défiera, pour une place en finale, l'Anglaise Johanna Konta (WTA 18) ou la Tchèque Barbora Strycova (WTA 54), tombeuse d'Elise Mertens en huitièmes. Serena Williams, septuple lauréate à l'All England Club (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016), a été battue en finale par l'Allemande Angelique Kerber la saison dernière. Si l'Américaine venait à triompher cette saison à Wimbledon, elle remporterait son 24e titre du Grand Chelem en simple et égalerait le record détenu par l'Australienne Margaret Court. (Belga)

Riske, 29 ans, avait éliminé lundi la N.1 mondiale australienne Ashleigh Barty afin de disputer son premier quart de finale d'un tournoi majeur. Au lendemain de son exploit, elle n'a pas pu rééditer sa performance contre Serena Williams, en quête d'un 24e sacre en Grand Chelem. La protégée de Patrick Mouratoglou défiera, pour une place en finale, l'Anglaise Johanna Konta (WTA 18) ou la Tchèque Barbora Strycova (WTA 54), tombeuse d'Elise Mertens en huitièmes. Serena Williams, septuple lauréate à l'All England Club (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016), a été battue en finale par l'Allemande Angelique Kerber la saison dernière. Si l'Américaine venait à triompher cette saison à Wimbledon, elle remporterait son 24e titre du Grand Chelem en simple et égalerait le record détenu par l'Australienne Margaret Court. (Belga)