La reine de Flushing Meadows, 8e mondiale et qui visera également samedi en finale un 7e trophée à l'US Open 20 ans après y avoir remporté son premier titre du Grand Chelem, a éliminé jeudi l'Ukrainienne Elina Svitolina (5e) 6-3, 6-1 en 1h10. "Il y a eu des jeux longs en début de partie et je sais de quoi elle est capable, elle n'a pas fait deux demies d'affilée en Grand Chelem par hasard... Alors je voulais m'accrocher pour ne pas démarrer trop lentement", a commenté l'Américaine qui aura 38 ans le 26 septembre. Après les deux premiers jeux, la cadette des soeurs Williams a dominé de plus en plus nettement son adversaire, faisant les points (34 coups gagnants) mais aussi les fautes (20 fautes directes). En battant Svitolina, elle a par ailleurs égalé le record de victoires à Flushing Meadows (101) détenu par sa compatriote Chris Evert. "Les records, je n'y pense pas. Je viens et je fais ce que je peux sur le court. Mais faire partie d'un club, quel qu'il soit, aux côtés de Chrissie c'est super !", a-t-elle commenté. Finaliste en 2018, Serena Williams a remporté six fois le titre (1999, 2002, 2008, 2012, 2013, 2014), comme Evert. Pour le moment, aucune joueuse n'a fait mieux dans l'ère moderne. Depuis son retour de maternité en mars 2017, Serena Williams a joué trois finales de Grand Chelem, à Wimbledon et l'US Open 2018, ainsi qu'à Wimbledon 2019. Mais elle n'a pas encore réussi à s'imposer. Elle aura donc une nouvelle chance samedi, devant un public qui l'adule. En face, il y aura Andreescu, 15e mondiale à 19 ans et qui n'avait encore jamais dépassé le 2e tour en Grand Chelem. La Canadienne d'origine roumaine a éliminé la Suissesse Belinda Bencic (12e) 7-6 (7/3), 7-5 en 2h13. "C'est irréel de jouer Serena en finale. C'est un rêve qui devient réalité, c'est fou.., c'est fou...", a déclaré Andreescu qui était menée 2-5 dans la seconde manche avant d'aligner cinq jeux d'affilée. (Belga)