Seraing avait besoin à tout prix d'une victoire pour entretenir ses chances d'éviter les barrages de relégation. Jallow a parfaitement mis les Métallos sur les rails dès le début de la rencontre: lancé par Poaty en profondeur, l'attaquant anglais a contourné Scherpen pour conclure dans le but vide (0-1, 7e). Ostende, qui n'avait besoin que d'1 point sur les 2 dernières rencontres de championnat pour assurer son maintien, a répondu dans la foulée avec une frappe D'Arpino qui a léché le poteau après avoir été déviée par un défenseur adverse (8e). Après une accalmie à l'approche de la demi-heure, Seraing s'est à nouveau montré dangereux, notamment avec une incursion de Bernier qui a abouti sur une frappe légèrement dévissée (31e). Pourtant, l'égalisation ostendaise est venue refroidir les ardeurs des visiteurs lorsque Cissé a bien malgré lui repoussé un centre adverse au fond de son propre but (1-1, 39e).

Mikautadze a cru directement pouvoir redonner l'avantage aux siens mais sa tentative croquée en face à face n'a pas trouvé le cadre (42e). L'international géorgien a finalement débloqué son propre compteur après le repos en profitant d'un ballon mal repoussé par la défense ostendaise pour fusiller le portier à bout portant (1-2, 55e). La transversale a sauvé Seraing sur une demi-volée surpuissante de Capon depuis l'entrée de la surface, effleurée par Dietsch (64e), avant que les échanges ne s'apaisent. Ostende a tout essayé, multipliant les demi-occasions dans le dernier quart d'heure, mais sans réellement inquiéter Seraing.

Seraing se dirige vers les playoffs

Dans un ultime effort, le KVO a néanmoins obtenu un pénalty pour une faute de main que Gueye a transformé dans le temps additionnel, brisant les ultimes espoirs métallos (2-2, 90e+1). Avec ce résultat, Seraing se dirige donc vers les playoffs de relégation/promotion qui verront les Métallos affronter le RWDM ou Westerlo (qui peut être sacré champion de D1B samedi soir) au cours d'une double confrontation. Ostende s'est assuré de sa place en D1A la saison prochaine. Dans l'autre rencontre du début de soirée, Malines s'est officiellement qualifié pour les playoffs 2 en venant à bout de Courtrai, 3-2. Les Courtraisiens, pour qui la saison se terminera au bout des 34 matchs de saison régulière, ont ouvert le score rapidement, au bout d'une action cocasse conclue par Benchaib (0-1, 7e).

Malines a rétabli l'égalité au quart d'heure, grâce à Walsh (1-1, 15e). Benchaib a doublé son compte et celui de Courtrai dès le retour des vestiaires (1-2, 47e), mais Malines a affirmé sa supériorité en égalisant via Cuypers (2-2, 53e), puis en prenant l'avantage dans la foulée avec un but d'Hairemans (3-2, 56e). Bilal Messaoudi a manqué une occasion de remettre les Courtraisiens sur les rails, mais son pénalty botté à deux reprises a été repoussé par le gardien adverse (74e). La rencontre s'est ainsi terminée sur le score de 3-2, envoyant Malines en playoffs alors que Courtrai demeure à la 12e place.

Seraing avait besoin à tout prix d'une victoire pour entretenir ses chances d'éviter les barrages de relégation. Jallow a parfaitement mis les Métallos sur les rails dès le début de la rencontre: lancé par Poaty en profondeur, l'attaquant anglais a contourné Scherpen pour conclure dans le but vide (0-1, 7e). Ostende, qui n'avait besoin que d'1 point sur les 2 dernières rencontres de championnat pour assurer son maintien, a répondu dans la foulée avec une frappe D'Arpino qui a léché le poteau après avoir été déviée par un défenseur adverse (8e). Après une accalmie à l'approche de la demi-heure, Seraing s'est à nouveau montré dangereux, notamment avec une incursion de Bernier qui a abouti sur une frappe légèrement dévissée (31e). Pourtant, l'égalisation ostendaise est venue refroidir les ardeurs des visiteurs lorsque Cissé a bien malgré lui repoussé un centre adverse au fond de son propre but (1-1, 39e). Mikautadze a cru directement pouvoir redonner l'avantage aux siens mais sa tentative croquée en face à face n'a pas trouvé le cadre (42e). L'international géorgien a finalement débloqué son propre compteur après le repos en profitant d'un ballon mal repoussé par la défense ostendaise pour fusiller le portier à bout portant (1-2, 55e). La transversale a sauvé Seraing sur une demi-volée surpuissante de Capon depuis l'entrée de la surface, effleurée par Dietsch (64e), avant que les échanges ne s'apaisent. Ostende a tout essayé, multipliant les demi-occasions dans le dernier quart d'heure, mais sans réellement inquiéter Seraing. Dans un ultime effort, le KVO a néanmoins obtenu un pénalty pour une faute de main que Gueye a transformé dans le temps additionnel, brisant les ultimes espoirs métallos (2-2, 90e+1). Avec ce résultat, Seraing se dirige donc vers les playoffs de relégation/promotion qui verront les Métallos affronter le RWDM ou Westerlo (qui peut être sacré champion de D1B samedi soir) au cours d'une double confrontation. Ostende s'est assuré de sa place en D1A la saison prochaine. Dans l'autre rencontre du début de soirée, Malines s'est officiellement qualifié pour les playoffs 2 en venant à bout de Courtrai, 3-2. Les Courtraisiens, pour qui la saison se terminera au bout des 34 matchs de saison régulière, ont ouvert le score rapidement, au bout d'une action cocasse conclue par Benchaib (0-1, 7e). Malines a rétabli l'égalité au quart d'heure, grâce à Walsh (1-1, 15e). Benchaib a doublé son compte et celui de Courtrai dès le retour des vestiaires (1-2, 47e), mais Malines a affirmé sa supériorité en égalisant via Cuypers (2-2, 53e), puis en prenant l'avantage dans la foulée avec un but d'Hairemans (3-2, 56e). Bilal Messaoudi a manqué une occasion de remettre les Courtraisiens sur les rails, mais son pénalty botté à deux reprises a été repoussé par le gardien adverse (74e). La rencontre s'est ainsi terminée sur le score de 3-2, envoyant Malines en playoffs alors que Courtrai demeure à la 12e place.