Au classement, les Métallos comptent trois points tout comme Malines. Vainqueur 0-1 du Beerschot, le Cercle compte quatre unités comme Charleroi et Saint-Tond, qui ont fait match nul (0-0) plus tôt dans la soirée. OHL ne compte qu'un point. A 20h30, Eupen accueille Anderlecht.

A Seraing, Ibrahima Cissé et Gérald Kilota ont remplacé le duo de blessés Sambu Marsoni-Sami Lahssaini. A Malines, Wouter Vrancken a débuté avec les mêmes onze joueurs que lors de la victoire contre l'Antwerp (3-2). Après avoir éprouvé une frayeur sur une reprise de Hugo Cuypers (2e), Seraing s'est porté à l'attaque et Nordin Coucke a sorti des deux mains un envoi d'Antoine Bernier (10e).Le gardien malinois a été heureux de voir un missile du gauche d'Ablie Jallow passer à côté (13e) avant que Youssef Maziz n'intercepte une passe en retrait faiblarde du défenseur visiteur Vinicius pour glisser le ballon à Marius (14e, 1-0). Moins enthousiastes, les Malinois n'ont guère été dangereux mais les Métallos n'ont pas profité de plusieurs approximations en défense pour doubler leur avance sur des contres bien construits.

A la reprise, alors que Malines réclamait de plus en plus le ballon au milieu, Seraing se montrait plus dangereux et Coucke a eu la main ferme sur une reprise de Kilota (53e). Pour mettre un terme à ce contresens, Vrancken a sorti les anonymes Geoffry Hairemans et Ferdy Druijf pour Nikola Storm et Kristian Engvall (61e). Le coup de poker a failli réussir d'emblée si Engvall n'avait pas manqué une reprise à bout portant (62e). L'effet a vite été terminé car Seraing ne s'est pas contenté de défendre son avantage.

Le Cercle Bruges n'a pas pu compter sur Senna Miangue et Hannes Van der Bruggen, blessés. Yves Vanderhaeghe les a remplacés par Leonardo Da Silva Lopes et Boris Popovic mais a également écarté Vitinho pour Dimitar Velkovski. A OHL, Toon Raemaekers a compté sa première titularisation de la saison.

Le Cercle a lancé le duel avec ardeur sans être dangereux pour autant. Patient, OHL a pris le dessus grâce à son duo Siebe Schrijvers-Xavier Mercier et sur une passe de ce dernier, Thomas Henry a surgi (31e, 0-1). Les Brugeois ont redressé la barre mais isolé devant Rafael Romo sur coup franc, Olivier Deman n'a pu éviter la sortie du gardien et sur le rebond favorable, il a tiré à côté (38e).

Après le repos, le Cercle, qui a repris son travail de sape, a eu très chaud lorsque Pierre Yves Ngawa, le défenseur louvaniste, a dévié un ballon sur la transversale alors que Thomas Didillon était battu (49e). Par la suite, les visités sont passés plusieurs fois près de l'égalisation mais Kevin Denkey n'a pas été efficace du pied (52e) et de la tête (59e). Le Cercle a finalement pu compter sur son banc: sur passe de Vitinho, Waldo Rubio a arraché un point (73e, 1-1).

Au classement, les Métallos comptent trois points tout comme Malines. Vainqueur 0-1 du Beerschot, le Cercle compte quatre unités comme Charleroi et Saint-Tond, qui ont fait match nul (0-0) plus tôt dans la soirée. OHL ne compte qu'un point. A 20h30, Eupen accueille Anderlecht.A Seraing, Ibrahima Cissé et Gérald Kilota ont remplacé le duo de blessés Sambu Marsoni-Sami Lahssaini. A Malines, Wouter Vrancken a débuté avec les mêmes onze joueurs que lors de la victoire contre l'Antwerp (3-2). Après avoir éprouvé une frayeur sur une reprise de Hugo Cuypers (2e), Seraing s'est porté à l'attaque et Nordin Coucke a sorti des deux mains un envoi d'Antoine Bernier (10e).Le gardien malinois a été heureux de voir un missile du gauche d'Ablie Jallow passer à côté (13e) avant que Youssef Maziz n'intercepte une passe en retrait faiblarde du défenseur visiteur Vinicius pour glisser le ballon à Marius (14e, 1-0). Moins enthousiastes, les Malinois n'ont guère été dangereux mais les Métallos n'ont pas profité de plusieurs approximations en défense pour doubler leur avance sur des contres bien construits. A la reprise, alors que Malines réclamait de plus en plus le ballon au milieu, Seraing se montrait plus dangereux et Coucke a eu la main ferme sur une reprise de Kilota (53e). Pour mettre un terme à ce contresens, Vrancken a sorti les anonymes Geoffry Hairemans et Ferdy Druijf pour Nikola Storm et Kristian Engvall (61e). Le coup de poker a failli réussir d'emblée si Engvall n'avait pas manqué une reprise à bout portant (62e). L'effet a vite été terminé car Seraing ne s'est pas contenté de défendre son avantage. Le Cercle Bruges n'a pas pu compter sur Senna Miangue et Hannes Van der Bruggen, blessés. Yves Vanderhaeghe les a remplacés par Leonardo Da Silva Lopes et Boris Popovic mais a également écarté Vitinho pour Dimitar Velkovski. A OHL, Toon Raemaekers a compté sa première titularisation de la saison. Le Cercle a lancé le duel avec ardeur sans être dangereux pour autant. Patient, OHL a pris le dessus grâce à son duo Siebe Schrijvers-Xavier Mercier et sur une passe de ce dernier, Thomas Henry a surgi (31e, 0-1). Les Brugeois ont redressé la barre mais isolé devant Rafael Romo sur coup franc, Olivier Deman n'a pu éviter la sortie du gardien et sur le rebond favorable, il a tiré à côté (38e). Après le repos, le Cercle, qui a repris son travail de sape, a eu très chaud lorsque Pierre Yves Ngawa, le défenseur louvaniste, a dévié un ballon sur la transversale alors que Thomas Didillon était battu (49e). Par la suite, les visités sont passés plusieurs fois près de l'égalisation mais Kevin Denkey n'a pas été efficace du pied (52e) et de la tête (59e). Le Cercle a finalement pu compter sur son banc: sur passe de Vitinho, Waldo Rubio a arraché un point (73e, 1-1).