Les deux équipes livraient un début de rencontre très animé. Dès la 3e minute, lancé par Hongla, Miyochi donnait l'avantage aux visiteurs.

Genk réagissait et, après des opportunités par Ito (16e) et Munoz, renversait la situation en cinq minutes grâce à un doublé d'Onuachu, à chaque fois sur une passe décisive de Munoz. Sur le premier but, le Nigérian reprenait du droit un centre au sol du Colombien (19e). Sur le deuxième, Munoz prolongeait de la tête un coup franc éloigné, posté au second poteau Onuachu donnait l'avantage aux Limbourgeois (23e). Le Nigérian porte son compteur à 14 buts en 14 rencontres.

En seconde période, alors que l'Antwerp mettait la pression sur Genk, Bongonda profitait d'une mauvaise passe du gardien anversois Butez pour creuser l'écart (59e).

A la 83e, Mbokani reprenait parfaitement de la tête un centre de la gauche de Jordan Lukaku, relançant le suspense. A deux minutes du terme, Dessers, monté à la place d'Onuachu, concluait un contre rondement mené pour mettre Genk à l'abri.

Avec ce septième succès consécutif, Genk prend provisoirement seul la tête de la Jupiler Pro League, avec un point de plus que Bruges. Le Beerschot (28 points) tentera de rejoindre les Limbourgeois en tête du classement lors de la réception d'Eupen à 16h. L'Antwerp (25 points) reste quatrième, mais sous la menace du Standard (24), qui reçoit Malines à 18h, et de Charleroi (23), qui affronte Courtrai lundi.

Les deux équipes livraient un début de rencontre très animé. Dès la 3e minute, lancé par Hongla, Miyochi donnait l'avantage aux visiteurs. Genk réagissait et, après des opportunités par Ito (16e) et Munoz, renversait la situation en cinq minutes grâce à un doublé d'Onuachu, à chaque fois sur une passe décisive de Munoz. Sur le premier but, le Nigérian reprenait du droit un centre au sol du Colombien (19e). Sur le deuxième, Munoz prolongeait de la tête un coup franc éloigné, posté au second poteau Onuachu donnait l'avantage aux Limbourgeois (23e). Le Nigérian porte son compteur à 14 buts en 14 rencontres. En seconde période, alors que l'Antwerp mettait la pression sur Genk, Bongonda profitait d'une mauvaise passe du gardien anversois Butez pour creuser l'écart (59e). A la 83e, Mbokani reprenait parfaitement de la tête un centre de la gauche de Jordan Lukaku, relançant le suspense. A deux minutes du terme, Dessers, monté à la place d'Onuachu, concluait un contre rondement mené pour mettre Genk à l'abri. Avec ce septième succès consécutif, Genk prend provisoirement seul la tête de la Jupiler Pro League, avec un point de plus que Bruges. Le Beerschot (28 points) tentera de rejoindre les Limbourgeois en tête du classement lors de la réception d'Eupen à 16h. L'Antwerp (25 points) reste quatrième, mais sous la menace du Standard (24), qui reçoit Malines à 18h, et de Charleroi (23), qui affronte Courtrai lundi.