L'Anglaise Lucy Bronze, la Norvégienne Ada Hegerberg, la Japonaise Saki Kumagai, l'Allemande Dzsenifer Marozsan et les Françaises Amandine Henry, Amel Majri et Wendie Renard sont les sept Lyonnaises présentes dans la liste des 15 joueuses parmi lesquelles sera désigné le Ballon d'Or féminin. Un collège d'une quarantaine de journalistes du monde entier devra voter pour l'une des quinze sélectionnées, entre le 9 octobre et le 9 novembre. Le Ballon d'Or féminin est une nouveauté, même si un prix de la meilleure joueuse existait déjà quand les prix Fifa et Ballon d'Or étaient fusionnés, de 2010 à 2016. Depuis la fin en 2016 de l'accord entre la Fifa et France Football, l'instance suprême du football a ressuscité ses propres prix, décernés à l'issue d'un vote effectué par un panel de supporters, de capitaines, de sélectionneurs et de journalistes. Les huit autres nominées: la Danoise Pernille Harder (Wolfsburg), lauréate du trophée UEFA de la meilleure joueuse, les Américaines Lindsey Horan (Portland Thorns) et Megan Rapinoe (Seattle Reign), l'Anglaise Fran Kirby (Chelsea), l'Australienne Sam Kerr (Red Stars Chicago), la Néerlandaise Lieke Martens (Barcelone), la Canadienne Christine Sinclair (Portland Thorns) et la Brésilienne Marta (Orlando Pride). C'est cette dernière qui a remporté le prix Fifa de la meilleure joueuse de l'année fin septembre à Londres. (Belga)

L'Anglaise Lucy Bronze, la Norvégienne Ada Hegerberg, la Japonaise Saki Kumagai, l'Allemande Dzsenifer Marozsan et les Françaises Amandine Henry, Amel Majri et Wendie Renard sont les sept Lyonnaises présentes dans la liste des 15 joueuses parmi lesquelles sera désigné le Ballon d'Or féminin. Un collège d'une quarantaine de journalistes du monde entier devra voter pour l'une des quinze sélectionnées, entre le 9 octobre et le 9 novembre. Le Ballon d'Or féminin est une nouveauté, même si un prix de la meilleure joueuse existait déjà quand les prix Fifa et Ballon d'Or étaient fusionnés, de 2010 à 2016. Depuis la fin en 2016 de l'accord entre la Fifa et France Football, l'instance suprême du football a ressuscité ses propres prix, décernés à l'issue d'un vote effectué par un panel de supporters, de capitaines, de sélectionneurs et de journalistes. Les huit autres nominées: la Danoise Pernille Harder (Wolfsburg), lauréate du trophée UEFA de la meilleure joueuse, les Américaines Lindsey Horan (Portland Thorns) et Megan Rapinoe (Seattle Reign), l'Anglaise Fran Kirby (Chelsea), l'Australienne Sam Kerr (Red Stars Chicago), la Néerlandaise Lieke Martens (Barcelone), la Canadienne Christine Sinclair (Portland Thorns) et la Brésilienne Marta (Orlando Pride). C'est cette dernière qui a remporté le prix Fifa de la meilleure joueuse de l'année fin septembre à Londres. (Belga)