"Je peux jouer à fond ma propre carte", s'est réjoui Sep Vanmarcke en conférence de presse jeudi. "Et je veux bien entendu décrocher des résultats. Qui ne le voudrait pas comme coureur, d'autant que je me sens vraiment au niveau de pouvoir saisir des occasions. J'ai retrouvé quelques visages connus au sein de l'équipe, notamment les directeurs sportifs Dirk Demol et Eric Van Lancker", a ajouté le Flandrien qui a quitté EF Education pour signer un contrat de trois ans avec la formation israélienne. "Nous n'avons peut-être pas vraiment une super équipe pour les classiques, mais nous y travaillons. Des gars comme Tom Van Asbroeck, Jenthe Biermans ou Reto Hollenstein peuvent tirer leur épingle du jeu sur les routes flamandes. Mads Würtz Schmidt et Alexis Renard (le Français) m'ont aussi laissé bonne impression. Je veux pouvoir cette saison rivaliser avec les meilleurs pour la victoire. Mes courses préférées restent le Tour des Flandres et Paris-Roubaix", a encore ajouté celui qui fut deuxième au Circuit Het Nieuwsblad en 2017 et 2018. Le Circuit Het Nieuwsblad ouvre samedi la saison des classiques belges avec, dimanche, la traditionnelle revanche à Kuurne-Bruxelles-Kuurne que ne disputera pas Sep Vanmarcke. Il sera par contre au GP Samyn mardi. Les sélections d'Israël Start-Up Nation pour les trois prochaines courses en Belgique: Circuit Het Nieuwsblad: Sep Vanmarcke, Jenthe Biermans, Guillaume Boivin (Can), Reto Hollenstein (Sui), Norman Vahtra (Est), Tom Van Asbroeck et Mads Würtz Schmidt (Dan). Kuurne-Brussels-Kuurne: Rudy Barbier (Fra), Jenthe Biermans, Itamar Einhorn (Isr), Hugo Hofstetter (Fra), Mads Würtz Schmidt (Dan), Reto Hollenstein (Sui) et Tom Van Asbroeck. Le Samyn: Rudy Barbier (Fra), Guillaume Boivin (Can), Hugo Hofstetter (Fra), Reto Hollenstein (Sui), Tom Van Asbroeck, Norman Vahtra (Est) et Sep Vanmarcke. (Belga)

"Je peux jouer à fond ma propre carte", s'est réjoui Sep Vanmarcke en conférence de presse jeudi. "Et je veux bien entendu décrocher des résultats. Qui ne le voudrait pas comme coureur, d'autant que je me sens vraiment au niveau de pouvoir saisir des occasions. J'ai retrouvé quelques visages connus au sein de l'équipe, notamment les directeurs sportifs Dirk Demol et Eric Van Lancker", a ajouté le Flandrien qui a quitté EF Education pour signer un contrat de trois ans avec la formation israélienne. "Nous n'avons peut-être pas vraiment une super équipe pour les classiques, mais nous y travaillons. Des gars comme Tom Van Asbroeck, Jenthe Biermans ou Reto Hollenstein peuvent tirer leur épingle du jeu sur les routes flamandes. Mads Würtz Schmidt et Alexis Renard (le Français) m'ont aussi laissé bonne impression. Je veux pouvoir cette saison rivaliser avec les meilleurs pour la victoire. Mes courses préférées restent le Tour des Flandres et Paris-Roubaix", a encore ajouté celui qui fut deuxième au Circuit Het Nieuwsblad en 2017 et 2018. Le Circuit Het Nieuwsblad ouvre samedi la saison des classiques belges avec, dimanche, la traditionnelle revanche à Kuurne-Bruxelles-Kuurne que ne disputera pas Sep Vanmarcke. Il sera par contre au GP Samyn mardi. Les sélections d'Israël Start-Up Nation pour les trois prochaines courses en Belgique: Circuit Het Nieuwsblad: Sep Vanmarcke, Jenthe Biermans, Guillaume Boivin (Can), Reto Hollenstein (Sui), Norman Vahtra (Est), Tom Van Asbroeck et Mads Würtz Schmidt (Dan). Kuurne-Brussels-Kuurne: Rudy Barbier (Fra), Jenthe Biermans, Itamar Einhorn (Isr), Hugo Hofstetter (Fra), Mads Würtz Schmidt (Dan), Reto Hollenstein (Sui) et Tom Van Asbroeck. Le Samyn: Rudy Barbier (Fra), Guillaume Boivin (Can), Hugo Hofstetter (Fra), Reto Hollenstein (Sui), Tom Van Asbroeck, Norman Vahtra (Est) et Sep Vanmarcke. (Belga)