"C'était un autre jour très difficile", a raconté Uijtdebroeks, qui se trouvait dans le groupe de tête dans l'ascension finale jusqu'à l'échappée décisive, à 5 km de l'arrivée, après une attaque de Marc Hirschi. "La course était un peu plus sous contrôle au début, mais le final, c'était une vraie bataille. J'ai pu bien me placer avant la dernière ascension et comme attendu, la course a explosé." "Nous étions un petit groupe, mais certaines équipes comptaient deux ou trois coureurs", a poursuivi le jeune Belge. "De plus, je devais un peu me préserver et éviter de partir trop tôt. C'est ce que j'ai fait. J'ai manqué l'action décisive, mais n'étais pas très loin derrière. Je suis à nouveau heureux de ma performance et de mon résultat. Je me trouve également dans le top-10 du général et mon objectif sera de défendre cette position dans les deux prochains jours." L'étape de jeudi a été remportée par le Britannique Ben Tulett devant son équipier d'INEOS Grenadiers, et leader du général, Eddie Dunbar. Uijtdebroeks a franchi la ligne après 25 secondes. (Belga)

"C'était un autre jour très difficile", a raconté Uijtdebroeks, qui se trouvait dans le groupe de tête dans l'ascension finale jusqu'à l'échappée décisive, à 5 km de l'arrivée, après une attaque de Marc Hirschi. "La course était un peu plus sous contrôle au début, mais le final, c'était une vraie bataille. J'ai pu bien me placer avant la dernière ascension et comme attendu, la course a explosé." "Nous étions un petit groupe, mais certaines équipes comptaient deux ou trois coureurs", a poursuivi le jeune Belge. "De plus, je devais un peu me préserver et éviter de partir trop tôt. C'est ce que j'ai fait. J'ai manqué l'action décisive, mais n'étais pas très loin derrière. Je suis à nouveau heureux de ma performance et de mon résultat. Je me trouve également dans le top-10 du général et mon objectif sera de défendre cette position dans les deux prochains jours." L'étape de jeudi a été remportée par le Britannique Ben Tulett devant son équipier d'INEOS Grenadiers, et leader du général, Eddie Dunbar. Uijtdebroeks a franchi la ligne après 25 secondes. (Belga)