Le football, et bien sûr la société dans son ensemble, traverse une période difficile sur le plan financier. En raison de la crise sanitaire, le sport a été mis en veille pendant un certain temps, de sorte que certains clubs ne pouvaient plus payer leurs joueurs et voulaient même les mettre au chômage temporaire. En d'autres termes, le Covid a laissé des traces sur nos finances, mais est-ce que cela se reflète aussi dans les prix des billets pour assister à des matches de football belge et européen ? CheapTickets.be a enquêté pour voir s'il y avait eu des augmentations après la crise sanitaire et si nos clubs belges suivaient ou non une tendance européenne.

Le site a collecté les données des prix de tickets entre 2016 et 2018, lorsqu'il n'y avait pas encore le Covid, et les a comparées à celles de cette année. Par rapport à 2017, les prix moyens dans notre Jupiler Pro League ont augmenté de 54,76 %. C'est plus de la moitié du montant.

CheapTickets.be a effectué la même comparaison avec les billets pour des rencontres en Autriche, en Premier League anglaise, en Bundesliga allemande, en Eredivisie néerlandaise et en Serie A italienne. Par rapport à ces pays, l'augmentation des prix en Belgique est clairement plus impressionnante. Seule la Premier League s'approche de cette flambée (et il y a 20% de différence), alors que le site n'a trouvé pratiquement aucune différence en Italie.

CompétitionAugmentation des prix (en %)
Jupiler Pro League (Belgique) +54,76%
Premier League (Angleterre)+32,14%
Bundesliga (Autriche)+18,75%
Eredivisie (Pays-Bas)+18,33%
Bundesliga (Allemagne)+9,53%
Serie A (Italie)+2,27%

"Ces données montrent aussi que le prix des billets a plus augmenté que le taux d'inflation et que le football devient donc de moins en moins abordable", conclut Steffen Boon, directeur du marketing mondial chez CheapTickets.be. Bien que la plupart des stades soient à nouveau entièrement ouverts, les clubs ressentent toujours le besoin d'augmenter le prix des billets pour compenser les pertes subies ces deux dernières années. Ce n'est pas une bonne évolution, car cela attire aussi moins de spectateurs lors des rencontres.

La Belgique dans la moyenne

Cela signifie-t-il qu'il faut aller à l'étranger pour assister à des matches à prix plus démocratiques ? Certainement pas. La Belgique est 13e sur les 28 pays étudiés. Pour une rencontre ordinaire, vous payez en moyenne 41 euros pour une place située derrière le but. Pour une personne placée dans une tribune latérale, il faudra débourser 44 euros. Les billets les plus chers se trouvent en Bundesliga. Là-bas, il faut compter en moyenne 87,75 euros pour une place derrière le but et pas moins de 128 euros pour une place en tribune latérale. Il n'est dès lors pas surprenant que les prix en cours dans le championnat allemand n'ont augmenté que de 10% depuis la "fin" de la crise sanitaire. En troisième position du classement, on trouve la MLS nord-américaine, où il faut débourser 63 euros pour une place derrière le but et près de 120 euros pour une bonne vue depuis la tribune latérale.

Pour voir du football bon marché, il faut se rendre au Qatar, au Paraguay ou au Chili. Là-bas, on ne paie que 2,60 euros pour un ticket.

Le football, et bien sûr la société dans son ensemble, traverse une période difficile sur le plan financier. En raison de la crise sanitaire, le sport a été mis en veille pendant un certain temps, de sorte que certains clubs ne pouvaient plus payer leurs joueurs et voulaient même les mettre au chômage temporaire. En d'autres termes, le Covid a laissé des traces sur nos finances, mais est-ce que cela se reflète aussi dans les prix des billets pour assister à des matches de football belge et européen ? CheapTickets.be a enquêté pour voir s'il y avait eu des augmentations après la crise sanitaire et si nos clubs belges suivaient ou non une tendance européenne. Le site a collecté les données des prix de tickets entre 2016 et 2018, lorsqu'il n'y avait pas encore le Covid, et les a comparées à celles de cette année. Par rapport à 2017, les prix moyens dans notre Jupiler Pro League ont augmenté de 54,76 %. C'est plus de la moitié du montant.CheapTickets.be a effectué la même comparaison avec les billets pour des rencontres en Autriche, en Premier League anglaise, en Bundesliga allemande, en Eredivisie néerlandaise et en Serie A italienne. Par rapport à ces pays, l'augmentation des prix en Belgique est clairement plus impressionnante. Seule la Premier League s'approche de cette flambée (et il y a 20% de différence), alors que le site n'a trouvé pratiquement aucune différence en Italie."Ces données montrent aussi que le prix des billets a plus augmenté que le taux d'inflation et que le football devient donc de moins en moins abordable", conclut Steffen Boon, directeur du marketing mondial chez CheapTickets.be. Bien que la plupart des stades soient à nouveau entièrement ouverts, les clubs ressentent toujours le besoin d'augmenter le prix des billets pour compenser les pertes subies ces deux dernières années. Ce n'est pas une bonne évolution, car cela attire aussi moins de spectateurs lors des rencontres.Cela signifie-t-il qu'il faut aller à l'étranger pour assister à des matches à prix plus démocratiques ? Certainement pas. La Belgique est 13e sur les 28 pays étudiés. Pour une rencontre ordinaire, vous payez en moyenne 41 euros pour une place située derrière le but. Pour une personne placée dans une tribune latérale, il faudra débourser 44 euros. Les billets les plus chers se trouvent en Bundesliga. Là-bas, il faut compter en moyenne 87,75 euros pour une place derrière le but et pas moins de 128 euros pour une place en tribune latérale. Il n'est dès lors pas surprenant que les prix en cours dans le championnat allemand n'ont augmenté que de 10% depuis la "fin" de la crise sanitaire. En troisième position du classement, on trouve la MLS nord-américaine, où il faut débourser 63 euros pour une place derrière le but et près de 120 euros pour une bonne vue depuis la tribune latérale.Pour voir du football bon marché, il faut se rendre au Qatar, au Paraguay ou au Chili. Là-bas, on ne paie que 2,60 euros pour un ticket.