C'est un noyau sans grande surprise puisqu'il reprend l'effectif habitué à jouer pour la Belgique lors des dernières rencontres, hormis l'absence de Julie Vanloo. La meneuse ostendaise avait fait l'impasse sur les qualifications pour l'Euro 2021 en novembre contre l'Ukraine et en Finlande parce qu'elle joue en Australie, à Townsville, pour éviter les conséquences du décalage horaire. Mais elle n'est carrément pas reprise cette fois. La Belgique sera opposée au Canada, au Japon et à la Suède. Le Japon étant déjà qualifié, mais qui jouera tout de même ce tournoi, les deux autres meilleurs pays seront qualifiés pour le tournoi olympiques des JO de Tokyo l'année prochaine. Quatre tournois de qualification sont organisés, à Bourges (France), à Foshan (Chine) et à Belgrade (Serbie). La Belgique a obtenu de pouvoir organiser un tournoi à Ostende, ce qui pourrait s'avérer capital pour la bande à Emma Meesseman sur le chemin de leur rêve olympique. Ce qui serait une première pour le basket féminin belge. Les Belges joueront d'abord contre le Canada (20h35) le jeudi 6 février avant d'affronter le Japon le samedi (18h05) et de terminer par un duel qui pourrait s'avérer décisif le dimanche (15h00) contre les Suédoises. Les tickets pour ce rendez-vous au Versluys Dôme d'Ostende seront mis en vente lundi. La sélection des 16 Belgian Cats: Julie Allemand (LDLC ASVEL Féminin/Fra), Marjorie Carpréaux (Kangoeroes Malines), Antonia Delaere (Nantes/Fra), Serena-Lynn Geldof (Namur), Emmeline Leblon (Liège Panthers), Kyara Linskens (Enisey Krasnoyarsk/Rus), Maxuella Lisowa (Castors Braine), Billie Massey (SKW), Emma Meesseman (Ekaterinbourg/Rus), Hanne Mestdagh (Namur), Kim Mestdagh (Charleville/Fra), Heleen Nauwelaers (Bembibre/ Esp), Jana Raman (Valence/Esp), Elise Ramette (SKW), Laure Resimont (Tarbes/Fra), Ann Wauters (Kayseri/Tur). (Belga)

C'est un noyau sans grande surprise puisqu'il reprend l'effectif habitué à jouer pour la Belgique lors des dernières rencontres, hormis l'absence de Julie Vanloo. La meneuse ostendaise avait fait l'impasse sur les qualifications pour l'Euro 2021 en novembre contre l'Ukraine et en Finlande parce qu'elle joue en Australie, à Townsville, pour éviter les conséquences du décalage horaire. Mais elle n'est carrément pas reprise cette fois. La Belgique sera opposée au Canada, au Japon et à la Suède. Le Japon étant déjà qualifié, mais qui jouera tout de même ce tournoi, les deux autres meilleurs pays seront qualifiés pour le tournoi olympiques des JO de Tokyo l'année prochaine. Quatre tournois de qualification sont organisés, à Bourges (France), à Foshan (Chine) et à Belgrade (Serbie). La Belgique a obtenu de pouvoir organiser un tournoi à Ostende, ce qui pourrait s'avérer capital pour la bande à Emma Meesseman sur le chemin de leur rêve olympique. Ce qui serait une première pour le basket féminin belge. Les Belges joueront d'abord contre le Canada (20h35) le jeudi 6 février avant d'affronter le Japon le samedi (18h05) et de terminer par un duel qui pourrait s'avérer décisif le dimanche (15h00) contre les Suédoises. Les tickets pour ce rendez-vous au Versluys Dôme d'Ostende seront mis en vente lundi. La sélection des 16 Belgian Cats: Julie Allemand (LDLC ASVEL Féminin/Fra), Marjorie Carpréaux (Kangoeroes Malines), Antonia Delaere (Nantes/Fra), Serena-Lynn Geldof (Namur), Emmeline Leblon (Liège Panthers), Kyara Linskens (Enisey Krasnoyarsk/Rus), Maxuella Lisowa (Castors Braine), Billie Massey (SKW), Emma Meesseman (Ekaterinbourg/Rus), Hanne Mestdagh (Namur), Kim Mestdagh (Charleville/Fra), Heleen Nauwelaers (Bembibre/ Esp), Jana Raman (Valence/Esp), Elise Ramette (SKW), Laure Resimont (Tarbes/Fra), Ann Wauters (Kayseri/Tur). (Belga)