Le rendez-vous ressemble à l'une de ces réunions d'anciens élèves, où on se retrouve des années plus tard avec l'espoir de faire partie de ceux qui ont le mieux réussi. Quand son PSV d'enfance lui demande ce qu'il est devenu, à l'occasion d'une rencontre amicale au Qatar, Hans Vanaken répond avec les pieds, activés sur le flanc gauche par une passe de Dion Cools. Un contrôle orienté, un double contact, un petit pont, une feinte de corps, un ballon glissé entre les jambes du gardien. Le capitaine des Brugeois n'a pas attendu le 16 janvier dernier pour avoir de l'or au bout des pieds.
...