Thierry Neuville (Hyundai), auteur de son premier scracth de l'année dans l'ES15, termine 6e à 7:42.6 de Loeb. Loeb et Ogier se sont disputé la 1e place tout au long des quatre jours de ce premier rallye WRC de l'année. Ogier avait entamé la dernière journée en tête dimanche matin. Il comptait 24.6 secondes d'avance sur Loeb après les deux premières spéciales de la journée (ES14 et ES15) mais une crevaison au pneu avant gauche dans la 15e spéciale lui a fait perdre 34,1 secondes sur Loeb dans l'avant-dernière spéciale, laissant le leadership à l'Alsacien, qui s'est retrouvé en tête avec 9.5 secondes d'avance avant la Power Stage. Ogier écopait de 10 secondes de pénalité pour départ anticipé dans la Power Stage, terminant dès lors à 10.5 de Loeb, qui avec huit victoires, égale le record de succès de l'autre Sébastien dans la Principauté. L'Irlandais Craig Breen (M-Sport Ford) prend la 3e place à 1:39.8 de Loeb, devant le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota), vainqueur de l'ES17, 4e à 2:16.2. Le Britannique Gus Greensmith (M-Sport Ford) est 5e à 6:33.4, Thierry Neuville terminant lui 6e à 7:42.6. Grégoire Munster, qui roule sous pavillon luxembourgeois en Rallye2 au volant d'une Hyundai avec Louis Louka comme copilote, se classe 12e à 14.48. Deuxième des 13 manches du championnat du monde, le Rallye de Suède aura lieu du 24 au 27 février. Ogier et Loeb, 17 titres mondiaux à eux deux, ne disputent pas une saison entière, se contentant de quelques piges dans ce championnat 2022 qui salue l'arrivée des voitures hybrides. (Belga)

Thierry Neuville (Hyundai), auteur de son premier scracth de l'année dans l'ES15, termine 6e à 7:42.6 de Loeb. Loeb et Ogier se sont disputé la 1e place tout au long des quatre jours de ce premier rallye WRC de l'année. Ogier avait entamé la dernière journée en tête dimanche matin. Il comptait 24.6 secondes d'avance sur Loeb après les deux premières spéciales de la journée (ES14 et ES15) mais une crevaison au pneu avant gauche dans la 15e spéciale lui a fait perdre 34,1 secondes sur Loeb dans l'avant-dernière spéciale, laissant le leadership à l'Alsacien, qui s'est retrouvé en tête avec 9.5 secondes d'avance avant la Power Stage. Ogier écopait de 10 secondes de pénalité pour départ anticipé dans la Power Stage, terminant dès lors à 10.5 de Loeb, qui avec huit victoires, égale le record de succès de l'autre Sébastien dans la Principauté. L'Irlandais Craig Breen (M-Sport Ford) prend la 3e place à 1:39.8 de Loeb, devant le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota), vainqueur de l'ES17, 4e à 2:16.2. Le Britannique Gus Greensmith (M-Sport Ford) est 5e à 6:33.4, Thierry Neuville terminant lui 6e à 7:42.6. Grégoire Munster, qui roule sous pavillon luxembourgeois en Rallye2 au volant d'une Hyundai avec Louis Louka comme copilote, se classe 12e à 14.48. Deuxième des 13 manches du championnat du monde, le Rallye de Suède aura lieu du 24 au 27 février. Ogier et Loeb, 17 titres mondiaux à eux deux, ne disputent pas une saison entière, se contentant de quelques piges dans ce championnat 2022 qui salue l'arrivée des voitures hybrides. (Belga)