Dixon, 38 ans, s'est classé 2e du Grand Prix de Sonoma, remporté par l'Américain Ryan Hunter-Reay (Andretti). Leader du championnat IndyCar avant cette course, Dixon pouvait encore voir le titre lui échapper, mais son principal rival, l'Américain Alexander Rossi (Andretti), a été victime d'un accrochage et d'une crevaison dès la première courbe juste après le départ. Reparti après son passage aux stands en dernière position, Rossi a réalisé une tonitruante remontée au classement, mais a dû se contenter de la 7e place. Dixon, déjà sacré en 2003, 2008, 2013 et 2015, a terminé la saison avec 57 points de plus que Rossi. Il est désormais le deuxième pilote le plus titré de l'histoire du Championnat IndyCar, derrière le légendaire A.J. Foyt sacré sept fois entre 1960 et 1979. Dixon a dépassé l'Américain Mario Andretti, le Français Sébastien Bourdais et l'Ecossais Dario Franchitti, sacré à quatre reprises en IndyCar ou ChampCar. "C'est incroyable, j'ai du mal à réaliser, je ne croyais pas que j'allais finir cette saison avec le titre. C'est le résultat de beaucoup de travail, de la passion de plein de gens dans cette équipe et autour", a déclaré Dixon qui a remporté trois des six derniers titres (2013, 2015, 2018). (Belga)