Il est plus que temps que la place vacante laissée par Johan Walem en tant qu'entraîneur des Espoirs soit pourvue, car le premier match de cette sélection arrive à grands pas, la date étant fixée au 4 septembre, en Lettonie.

Le nom d'Enzo Scifo est avancé. L'ex-milieu de terrain anderlechtois semble avoir toutes les qualités requises pour la fonction. Mais le fauteuil libre ne semble pourtant pas lui être promis. La raison? Absolument pas un manque de compétences de la part de l'ancien Diable Rouge, son CV est impeccable pour cela. Juste qu'il lui manque... la connaissance du néerlandais.

C'est donc sur fond de tensions communautaires larvées que s'annonce la réunion du conseil d'administration de la fédération belge de football ce mardi. Marc Wilmots sera entendu à midi et il y a gros à parier qu'il défendra avec fougue la candidature de Scifo. Le CA se réunissant à 14 heures, la décision finale devrait tomber en milieu d'après-midi.

Si Enzo Scifo devait être évincé à cause de son unilinguisme, le nom d'Eric Van Meir est déjà prononcé comme une solution de rechange.

Il est plus que temps que la place vacante laissée par Johan Walem en tant qu'entraîneur des Espoirs soit pourvue, car le premier match de cette sélection arrive à grands pas, la date étant fixée au 4 septembre, en Lettonie.Le nom d'Enzo Scifo est avancé. L'ex-milieu de terrain anderlechtois semble avoir toutes les qualités requises pour la fonction. Mais le fauteuil libre ne semble pourtant pas lui être promis. La raison? Absolument pas un manque de compétences de la part de l'ancien Diable Rouge, son CV est impeccable pour cela. Juste qu'il lui manque... la connaissance du néerlandais.C'est donc sur fond de tensions communautaires larvées que s'annonce la réunion du conseil d'administration de la fédération belge de football ce mardi. Marc Wilmots sera entendu à midi et il y a gros à parier qu'il défendra avec fougue la candidature de Scifo. Le CA se réunissant à 14 heures, la décision finale devrait tomber en milieu d'après-midi.Si Enzo Scifo devait être évincé à cause de son unilinguisme, le nom d'Eric Van Meir est déjà prononcé comme une solution de rechange.