Double-fracture ouverte de la mâchoire, c'est ce dont souffre Christophe Decoster, capitaine du FC Lasne, après l'agression dont lui et ses équipiers ont été victimes après un match de 3e provincial contre le FC Limelette (victoire des Lasnois 1-3), rapporte la DH ce mardi. Après le coup de sifflet final, une bande de soi-disant supporters de Limelette est montée sur le terrain. Armés de coups-de-poing américains, ils avaient la ferme intention de faire du dégât et ils y ont réussi. Une partie de l'équipe a été passée à tabac, Christophe a eu, si on peut dire, moins de chance que les autres.

Le capitaine a dû être emmené d'urgence à l'hôpital où il a subi une intervention chirurgicale lundi matin. Il a pu rentrer chez lui, mais il devra suivre plusieurs de revalidation et ne pourra probablement plus jamais monter sur un terrain de foot.

Christophe Decoster, 36 ans, tente tout de même de rester positif. Toujours selon la Dernière Heure, il a confié sur Facebook sur le message suivant: "Je suis très fier d'avoir partagé tous ces moments uniques à vos côtés... mais aussi de faire partie de cette belle famille qu'est le FC Lasne. Ne changez surtout pas. Voilà où le sport doit venir trouver ses exemples."

Et le coach de Christophe, Pascal Leguiller, de conclure: "Il est temps que la fédération prenne ses responsabilités face à ce genre de comportements. Des agressions, il y en a chaque semaine. Il est temps que l'Union belge agisse plus sévèrement."

Double-fracture ouverte de la mâchoire, c'est ce dont souffre Christophe Decoster, capitaine du FC Lasne, après l'agression dont lui et ses équipiers ont été victimes après un match de 3e provincial contre le FC Limelette (victoire des Lasnois 1-3), rapporte la DH ce mardi. Après le coup de sifflet final, une bande de soi-disant supporters de Limelette est montée sur le terrain. Armés de coups-de-poing américains, ils avaient la ferme intention de faire du dégât et ils y ont réussi. Une partie de l'équipe a été passée à tabac, Christophe a eu, si on peut dire, moins de chance que les autres. Le capitaine a dû être emmené d'urgence à l'hôpital où il a subi une intervention chirurgicale lundi matin. Il a pu rentrer chez lui, mais il devra suivre plusieurs de revalidation et ne pourra probablement plus jamais monter sur un terrain de foot. Christophe Decoster, 36 ans, tente tout de même de rester positif. Toujours selon la Dernière Heure, il a confié sur Facebook sur le message suivant: "Je suis très fier d'avoir partagé tous ces moments uniques à vos côtés... mais aussi de faire partie de cette belle famille qu'est le FC Lasne. Ne changez surtout pas. Voilà où le sport doit venir trouver ses exemples." Et le coach de Christophe, Pascal Leguiller, de conclure: "Il est temps que la fédération prenne ses responsabilités face à ce genre de comportements. Des agressions, il y en a chaque semaine. Il est temps que l'Union belge agisse plus sévèrement."