Solari, ancien technicien de la réserve, avait été nommé entraîneur intérimaire le 29 octobre suite au licenciement de Julen Lopetegui après l'humiliation subie contre le FC Barcelone (5-1). L'intérim ne pouvait excéder 14 jours selon les règlements de la fédération espagnole (RFEF). Lundi, la RFEF avait confirmé que le club merengue avait fait homologuer le contrat de Solari par les instances. Le Real n'avait pas encore officialisé cela. "Le conseil d'admnistration du Real Madrid, qui s'est réuni aujourd'hui 13 novembre, a décidé de nommer Santiago Solari entraîneur de l'équipe première jusqu'au 30 juin 2021", a écrit le club mardi soir dans un bref communiqué. L'Argentin a convaincu sa direction de lui laisser une chance grâce à son bilan de quatre victoires en autant de rencontres, toutes compétitions confondues, 15 buts marqués et 2 encaissés. Solari a joué au club entre 2000 et 2005 remportant notamment une Ligue des Champions et deux championnats. (Belga)

Solari, ancien technicien de la réserve, avait été nommé entraîneur intérimaire le 29 octobre suite au licenciement de Julen Lopetegui après l'humiliation subie contre le FC Barcelone (5-1). L'intérim ne pouvait excéder 14 jours selon les règlements de la fédération espagnole (RFEF). Lundi, la RFEF avait confirmé que le club merengue avait fait homologuer le contrat de Solari par les instances. Le Real n'avait pas encore officialisé cela. "Le conseil d'admnistration du Real Madrid, qui s'est réuni aujourd'hui 13 novembre, a décidé de nommer Santiago Solari entraîneur de l'équipe première jusqu'au 30 juin 2021", a écrit le club mardi soir dans un bref communiqué. L'Argentin a convaincu sa direction de lui laisser une chance grâce à son bilan de quatre victoires en autant de rencontres, toutes compétitions confondues, 15 buts marqués et 2 encaissés. Solari a joué au club entre 2000 et 2005 remportant notamment une Ligue des Champions et deux championnats. (Belga)