Si les troupes de Steve Kerr doivent se débrouiller sans Durant depuis la fin de la demi-finale de conférence contre Houston, c'était une première sans Thompson en playoffs. Malheureusement pour les Californiens, la différence s'est faite ressentir des deux côtés du terrain. Steph Curry, malgré son nouveau record en playoffs avec 47 points, auquel il a ajouté 8 rebonds et 7 assists, aura été beaucoup trop esseulé devant le cinq de base canadien. En effet, Nick Nurse a vu chaque joueur de son 'starting five' marquer 17 unités au moins. Kawhi Léonard, comme à son habitude, a été le meilleur marqueur des siens avec 30 points. Redoutables d'efficacité, notamment derrière l'arc (44,7% de réussite), les Raptors n'ont jamais été vraiment inquiétés. La dernière fois que Golden State a perdu un match d'une finale NBA à domicile, en 2016, les Warriors avaient cédé leur titre aux Cleveland Cavaliers de LeBron James, qui avaient réussi un retentissant et historique come-back pour s'imposer 4 à 3 après avoir été menés 3 à 1. Les Warriors tenteront d'égaliser dès vendredi dans leur salle, avec Thompson et peut-être Durant. (Belga)