"J'ai décidé que cette saison sera ma dernière", a annoncé la joueuse de 35 ans après son élimination au 1er tour du double femmes de l'Open d'Australie, où elle était associée à l'Ukrainienne Nadiia Kichenok. "Je sens que je peux encore bien jouer, m'investir dans des tournois. Mais je mets de plus en plus de temps à récupérer, mon genou m'a fait très mal aujourd'hui, et j'expose mon fils en l'emmenant avec moi dans les déplacements", a notamment déclaré Sania Mirza, alignée en double mixte à l'Open d'Australie avec l'Américain d'origine indienne Rajeev Ram. "Je prends semaine après semaine, pas sûr que je puisse terminer la saison, mais je vais essayer", a précisé Mirza qui a conquis associée à la Suissesse Martina Hingis trois titres du Grand Chelem en double dames. L'année 2015 a constitué le sommet de sa carrière: elle y a atteint le rang de N.1 mondiale en double dames, avec deux titres du Grand Chelem à la clé à Wimbledon et à l'US Open. Dix ans plus tôt, en 2005, elle avait soulevé son seul trophée en simple, à Hyderabad, et obtenu son meilleur résultat en simple en Grand Chelem avec un huitième de finale à l'US Open. Son 43e et dernier titre en double femmes remonte à septembre dernier au tournoi d'Ostrava, aux côtés de la Chinoise Shuai Zhang. (Belga)

"J'ai décidé que cette saison sera ma dernière", a annoncé la joueuse de 35 ans après son élimination au 1er tour du double femmes de l'Open d'Australie, où elle était associée à l'Ukrainienne Nadiia Kichenok. "Je sens que je peux encore bien jouer, m'investir dans des tournois. Mais je mets de plus en plus de temps à récupérer, mon genou m'a fait très mal aujourd'hui, et j'expose mon fils en l'emmenant avec moi dans les déplacements", a notamment déclaré Sania Mirza, alignée en double mixte à l'Open d'Australie avec l'Américain d'origine indienne Rajeev Ram. "Je prends semaine après semaine, pas sûr que je puisse terminer la saison, mais je vais essayer", a précisé Mirza qui a conquis associée à la Suissesse Martina Hingis trois titres du Grand Chelem en double dames. L'année 2015 a constitué le sommet de sa carrière: elle y a atteint le rang de N.1 mondiale en double dames, avec deux titres du Grand Chelem à la clé à Wimbledon et à l'US Open. Dix ans plus tôt, en 2005, elle avait soulevé son seul trophée en simple, à Hyderabad, et obtenu son meilleur résultat en simple en Grand Chelem avec un huitième de finale à l'US Open. Son 43e et dernier titre en double femmes remonte à septembre dernier au tournoi d'Ostrava, aux côtés de la Chinoise Shuai Zhang. (Belga)