C'est en grande partie grâce à Sandro Wagner, auteur de 18 goals en 50 matches, et à son jeune coach Julian Nagelsmann, qu'Hoffenheim s'est hissé dans le haut de la Bundesliga, et effectue ses débuts sur la scène européenne. Lors de sa première période au Bayern, Wagner n'avait disputé que huit rencontres (un but), avant de se retrouver en D2 à Duisbourg, puis au Werder Brême, à Kaiserslautern, au Hertha Berlin, à Darmstadt et enfin à Hoffenheim, où il a éclaté. Avec cette acquisition, le Bayern Munich répond à un souhait de Lewandowski. "Ce serait bien si j'avais un peu plus de temps de repos", avait lancé fin octobre le buteur polonais. "Aucun joueur ne peut jouer 90 minutes tous les trois jours et toute la saison." Le Bayern est toujours engagé dans trois compétitions. En tête de la Bundesliga, il est qualifié pour les 1/4 de finale de la coupe d'Allemagne, et affrontera Besiktas en 8e de finale de la Ligue des champions en février. Wagner ne sera a priori pas titulaire à part entière au Bayern, tant que Lewandowski n'accomplira pas son rêve de rejoindre le Real Madrid. (Belga)

C'est en grande partie grâce à Sandro Wagner, auteur de 18 goals en 50 matches, et à son jeune coach Julian Nagelsmann, qu'Hoffenheim s'est hissé dans le haut de la Bundesliga, et effectue ses débuts sur la scène européenne. Lors de sa première période au Bayern, Wagner n'avait disputé que huit rencontres (un but), avant de se retrouver en D2 à Duisbourg, puis au Werder Brême, à Kaiserslautern, au Hertha Berlin, à Darmstadt et enfin à Hoffenheim, où il a éclaté. Avec cette acquisition, le Bayern Munich répond à un souhait de Lewandowski. "Ce serait bien si j'avais un peu plus de temps de repos", avait lancé fin octobre le buteur polonais. "Aucun joueur ne peut jouer 90 minutes tous les trois jours et toute la saison." Le Bayern est toujours engagé dans trois compétitions. En tête de la Bundesliga, il est qualifié pour les 1/4 de finale de la coupe d'Allemagne, et affrontera Besiktas en 8e de finale de la Ligue des champions en février. Wagner ne sera a priori pas titulaire à part entière au Bayern, tant que Lewandowski n'accomplira pas son rêve de rejoindre le Real Madrid. (Belga)