"J'ai eu un entraînement plutôt calme en vue de la course test de demain", a expliqué Tas, qui possède un palmarès impressionnant en rollers. Elle est très heureuse de voir son rêve olympique se réaliser. "Je suis relativement nouvelle dans le monde du patinage, c'est formidable de pouvoir entrer dans un stade aussi grand. Tout semble très beau et professionnel ici. Je suis concentrée sur mes courses, car c'est pour cela que je suis ici. Mais j'ai prévu de profiter activement des Jeux. Je veux vivre la cérémonie d'ouverture de vendredi dans le stade." "Mon objectif de la saison, un ticket pour les Jeux, est rempli", a ajouté la patineuse. "Je n'ai pas de pression concernant une place déterminée ou une prestation. C'est un luxe. Dans quatre ans, je veux à nouveau participer aux Jeux, et alors ce sera d'une autre manière." Dimanche, Team Belgium a été secoué par le test positif de la skeletoneuse Kim Meylemans, à son arrivée à Pékin. "Elle doit probablement se sentir très mal", pense Tas. "Cela ne doit pas être chouette de ne pas savoir si tu seras prêt à temps pour participer à un événement qui a lieu tous les quatre ans. Nous n'avons pas eu de contact avec Kim, car les patineurs sont depuis plus longtemps à Pékin. Kim et son équipe se trouvent aussi dans un autre village olympique. Pour nous, cela ne change pas grand-chose." Tas disputera aussi le 500m, le 1.000m et le départ groupé. (Belga)

"J'ai eu un entraînement plutôt calme en vue de la course test de demain", a expliqué Tas, qui possède un palmarès impressionnant en rollers. Elle est très heureuse de voir son rêve olympique se réaliser. "Je suis relativement nouvelle dans le monde du patinage, c'est formidable de pouvoir entrer dans un stade aussi grand. Tout semble très beau et professionnel ici. Je suis concentrée sur mes courses, car c'est pour cela que je suis ici. Mais j'ai prévu de profiter activement des Jeux. Je veux vivre la cérémonie d'ouverture de vendredi dans le stade." "Mon objectif de la saison, un ticket pour les Jeux, est rempli", a ajouté la patineuse. "Je n'ai pas de pression concernant une place déterminée ou une prestation. C'est un luxe. Dans quatre ans, je veux à nouveau participer aux Jeux, et alors ce sera d'une autre manière." Dimanche, Team Belgium a été secoué par le test positif de la skeletoneuse Kim Meylemans, à son arrivée à Pékin. "Elle doit probablement se sentir très mal", pense Tas. "Cela ne doit pas être chouette de ne pas savoir si tu seras prêt à temps pour participer à un événement qui a lieu tous les quatre ans. Nous n'avons pas eu de contact avec Kim, car les patineurs sont depuis plus longtemps à Pékin. Kim et son équipe se trouvent aussi dans un autre village olympique. Pour nous, cela ne change pas grand-chose." Tas disputera aussi le 500m, le 1.000m et le départ groupé. (Belga)