Gillé et Vliegen perdaient d'emblée leur service. Ils parvenaient à débreaker pour revenir à 4-4. Le jeu décisif tournait à l'avantage des Colombiens (8/6). Dans le deuxième set, un break dans le neuvième jeu suffisait à la paire belge pour revenir à une manche partout (6-4). Mais Cabal et Farah émergeaient dans le super jeu décisif 10/7. Pour la quatrième fois consécutive, Gillé et Vliégen s'inclinent dès le premier tour d'un tournoi. En comptant aussi leur défaite en Coupe Davis et leur élimination au deuxième tour à Dubaï, il s'agit du sixième revers de rang pour la paire belge. En huitième de finale, Cabal et Farah affronteront soit la paire formée par le Mexicain Santiago Gonzalez et l'Argentin Andres Molteni, soit celle composée du Géorgien Nikoloz Basilashvili et du Kazakh Alexander Bublik. (Belga)

Gillé et Vliegen perdaient d'emblée leur service. Ils parvenaient à débreaker pour revenir à 4-4. Le jeu décisif tournait à l'avantage des Colombiens (8/6). Dans le deuxième set, un break dans le neuvième jeu suffisait à la paire belge pour revenir à une manche partout (6-4). Mais Cabal et Farah émergeaient dans le super jeu décisif 10/7. Pour la quatrième fois consécutive, Gillé et Vliégen s'inclinent dès le premier tour d'un tournoi. En comptant aussi leur défaite en Coupe Davis et leur élimination au deuxième tour à Dubaï, il s'agit du sixième revers de rang pour la paire belge. En huitième de finale, Cabal et Farah affronteront soit la paire formée par le Mexicain Santiago Gonzalez et l'Argentin Andres Molteni, soit celle composée du Géorgien Nikoloz Basilashvili et du Kazakh Alexander Bublik. (Belga)