Berge - tout comme son entraîneur - n'a pas besoin de connaître jeudi le score du duel entre le Standard et le Club Bruges qui se joue au même moment sur Sclessin. Si Genk obtient un meilleur résultat que le Club Bruges, les Limbourgeois seront champions nationaux pour la quatrième fois. "Nous nous concentrons sur Anderlecht. Ce qui s'y passe est important. Après le match, nous verrons ce qu'il est devenu à Liège, que nous soyons déjà champions ou non. Personnellement, je ne m'en occupe pas. J'aimerais simplement prendre ces trois points. Mentalement, ces play-offs sont une compétition exténuante, mais il n'y a pas d'excuse pour ne pas remporter la victoire demain."

Le Norvégien se méfie également de son adversaire Anderlecht. "C'est une équipe très différente du Club Bruges en termes de style, mais chaque match dans ces play-offs est difficile", a poursuivi Berge. "Contre Anderlecht aussi, nous devrons chercher et trouver des solutions. Ils jouent avec beaucoup d'enthousiasme sous leur nouvel entraîneur et obtiennent de meilleurs résultats. Mais nous voulons aussi montrer à nouveau le meilleur Genk, le Genk qui joue un football dominant. Nous sommes très motivés à le faire. L'entraîneur nous a préparés de manière ludique à tous les scénarios possibles. Nous sommes prêts pour cela."